Homme de fer (L’) (Czlowiek z zelaza)

Un film de Andrzej Wajda

 1981  Pologne  Fiction  140 min  Couleur  35 mm  Mode de production : Cinéma  VF, VOSTF (polonais)

 Scénario : Aleksander Scibor-Rylski  Musique : Andrzej Korzynski  Image : Janusz Kalicinski  Son : Piotr Zawadzki  Montage : Halina Prugar-Ketling

 Distribution : Jerzy Radziwilowicz : Maciek Tomczyk et Mateusz Birkut, Krystyna Janda : Agnieszka, Marian Opania : Winkiel, Wieslawa Kosmalska : Anna Hulewicz, Irena Byrska : la mère d’Anna

Producteur :
Distributeur :
Films Sans Frontières (Les) (70, boulevard de Sébastopol, 75003 Paris, Tél : 01 42 77 21 84, Fax : 01 42 77 42 66, Mail : info@films-sans-frontieres.fr)
 Éditeur :
Films sans frontières (70 Boulevard Sébastopol, 75003 Paris, Tél. : 01.42.77.21.84, Fax : 01.42.77.42.66, mail : info@films-sans-frontieres.fr)

En Pologne, pendant l’été 1980, Winkiel, journaliste de télévision, est contacté par les autorités pour effectuer un reportage sur la grève persistante qui paralyse les chantiers navals de Gdansk. Sa mission consiste, en fait, à recueillir le maximum d’informations sur un certain Maciek Tomczyk, considéré comme un meneur et un agitateur. Fort d’un dossier compromettant, le pouvoir entend ainsi renverser la situation à son avantage en discréditant Maciek. Et c’est à dessein que Winkiel a été choisi, car il jouit encore auprès des militants de la région d’une solide réputation d’objectivité pour avoir fidèlement rapporté les événements tragiques de 1970. De fait, dès son arrivée, Winkiel entre rapidement en contact avec d’anciennes relations. La police et les représentants du Parti lui assurent par ailleurs toutes les facilités matérielles. Grâce aux révélations d’un ex-étudiant, Dzidek, à qui il avait jadis trouvé du travail à la télévision, Winkiel sait bientôt pourquoi Maciek a abandonné ses études, après la mort de son père, Mateusz Birkut, ouvrier tué au cours des émeutes de 1970. Puis comment il s’est fait embaucher au chantier naval, après un séjour en hôpital psychiatrique. Et, enfin, dans quelles conditions il a rencontré puis épousé la journaliste Agnieszka qui réalisait pour la télévision un film sur la vie de Birkut. Dans la prison où elle est enfermée, Winkiel rencontre alors Agnieszka qu’il a connu autrefois. Elle évoque devant lui tout ce qui la lie à Maciek. Leur enfant d’abord, mais aussi le passé de Birkut, les luttes sociales, la création d’un syndicat libre, la répression, la clandestinité, la prison. Fortement ébranlé par ce qu’il vient d’entendre, Winkiel renonce finalement à terminer son rapport et démissionne. Se rendant ensuite au chantier naval, il assiste à la signature des accords entre le gouvernement et les grévistes puis tente, en vain, de se justifier auprès de Dzidek qui l’a démasqué.

Palme d’Or, festival de Cannes, 1981

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Film en lien :