Noir Coton

Un film de Jérôme Polidor, Julien Després

 2009  France  Documentaire  54 min  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Jérôme Polidor, Julien Després  Image : Jérôme Polidor  Son : Julien Després  Montage : Jérome Polidor

Producteurs :
Mare aux canards (La) (25 rue de Meaux, 75019 Paris, Tél : 01 42 45 11 05, Mail : polidor@free.fr)
Anatone (16 rue Condorcet, 93130 Noisy le Sec, @ : anatone.productions@gmail.com)
Distributeurs :
La Mare aux canards (25 rue de Meaux, 75019 Paris, @ : contact@lamare.org)
Voir & Agir (119 rue Pierre Sémard, 93000 Bobigny, Tél : 01 42 45 50 87, Port : 06 07 94 46 14, mail : voireagir@wanadoo.fr)
 Éditeurs :
Mare aux canards (La) (25 rue de Meaux, 75019 Paris, Tél : 01 42 45 11 05, Mail : polidor@free.fr)
Voir & Agir (119 rue Pierre Sémard, 93000 Bobigny, Tél : 01 42 45 50 87, Port : 06 07 94 46 14, mail : voireagir@wanadoo.fr)

D’anciens agronomes de la compagnie cotonnière française nous exposent l’évolution de la filière alors que les représentants de la filière abordent les problématiques actuelles. Les politiques des institutions internationales (FMI, Banque Mondiale) ont incité à la privatisation et au démantèlement des filières agricoles déjà fragiles. Seule la filière coton, qui permet de faire entrer des devises dans le pays, a été soutenue et organisée.

Aujourd’hui en crise, et alors que la question de la souveraineté alimentaire est plus que jamais d’actualité, les choix pour l’avenir de l’agriculture sont au cœur du débat, spécialement au Burkina Faso, qui a bâti son économie autour de l’exportation de la fibre de coton. Certains Paysans se résignent à voir leurs revenus diminuer, certains abandonnent le coton, d’autres nous montrent de nouvelles expériences pour essayer de diversifier leur activité et de s’en sortir.

Alors que, de surcroit, la culture intensive appauvrit les terres jusqu’à les rendre stériles, partisans des OGM, du Bio, ou d’autres techniques, se livrent une bataille scientifique, mais aussi idéologique.

Pour découvrir ce film

Vidéo :
Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :