Tarnac, un an après

Un film de Anthony Forestier

 2009  France  Documentaire  64 min  Couleur  Mode de production : Télévision

 Image : Isabelle Ben Khaled, François Rosolato  Son : Maxime Milluy  Montage : Jérôme Prudent, Sébastien Passelergue

 Distribution : Journalistes : Jean-Jacques Théodore, Fabrice Bidault

Producteur :
Distributeur :
France Télévisions distribution (1 boulevard Victor, Immeuble Le Barjac, 75015 Paris, Tel. 01 44 25 01 40 / 01 56 22 90 48, Fax. 01 44 25 01 42 / 01 56 22 90 92, ftdinternational@francetv.com)

Le 11 novembre 2008, la section anti-terroriste de la police nationale lance à Tarnac, petit village du plateau de Millevaches, au coeur du Limousin, l’opération Taïga.
Plusieurs personnes sont interpellées dans le cadre de l’enquête sur des sabotages de ligne TGV, 3 jours plus tôt. La France découvre une nouvelle menace : « l’ultra gauche », un groupe de jeunes intellectuels, issus de familles aisées, qui ont choisi de s’installer en pleine campagne, pour vivre autrement. Ils ont acheté une ferme et repris une épicerie.
Leur « chef charismatique », Julien Coupat va faire la « une » de l’actualité pendant 6 mois, jusqu’à sa libération en juin 2009. Il serait l’auteur d’un ouvrage « l’insurrection qui vient », remise en cause radicale de la société de consommation, et manifeste en faveur d’une nouvelle révolte insurrectionnelle.

Des comités de soutien sont créés dans toute l’Europe pour dénoncer « l’état policier » et défendre la liberté de vivre et penser autrement. Un an après, l’enquête se poursuit. Julien Coupat se cache et refuse toute interview. Tarnac a presque retrouvé sa quiétude, et l’épicerie son fonctionnement habituel. L’émission revient sur cette affaire qui a projeté sur le devant de la scène un petit village limousin et certains de ses habitants qui venaient y vivre une vie différente.

Pour découvrir ce film

Vidéo :

Le film dans la base

Chemin d’accès :