Festival de La Biolle cinéma et ruralité

La Biolle – novembre

http://www.cinerural-labiolle.org

 Centre culturel des 3 bouleaux  150, route de La Chambotte  73410 La Biolle

Organisé par des biollans enthousiastes qui ne ménagent par leur peine pour que chaque édition soit une réussite, le festival du cinéma rural de La Biolle est destiné non seulement aux passionnés de cinéma, mais aussi à tous ceux, petits et grands, qui gardent le cœur et l’esprit ouvert.

Les films sélectionnés distillent humour, sensibilité ou réalisme, ils mettent à l’honneur les habitants de nos campagnes et d’ailleurs, les animaux, l’environnement, et racontent la façon, plus ou moins heureuse, dont les uns s’accommodent aux autres.

Avant, pendant et après les projections, l’ambiance sympathique favorise les contacts entre les invités, professionnels du cinéma ou amateurs de talent, et les spectateurs.

On regarde, on ressent, puis on en parle, la plupart du temps autour d’un verre convivial  !

C’est aussi l’occasion de rencontrer des personnalités riches et variées, ceux qui ont un grain de folie, ceux qui n’ont pas renoncé à leurs rêves d’enfants, ceux qui ont refusé de suivre le chemin qu’on leur destinait, nous donnent l’occasion de réfléchir autrement.

Les émotions et les pensées qui nous ont traversées laisseront des traces indélébiles … et de belles leçons d’humanité  !

Films dans la base

Il a plu sur le grand paysage

Jean-Jacques Andrien, 2012

Documentaire sur le monde des agriculteurs de l’est de la Belgique qui luttent pour leur survie, Il a plu sur le grand paysage est aussi un poème cinématographique sur une culture paysanne aujourd’hui menacée de disparition. Neuf agriculteurs nous disent ce qu’ils ont sur le cœur.

Moissons du futur (Les)

Marie-Monique Robin, 2012

Dans un monde où s’alimenter n’est pas à la portée de tous, l’agriculture paysanne dispose d’alternatives. C’est ce que propose de découvrir ce documentaire.

Tous au Larzac

Christian Rouaud, 2011

Un jour d’octobre 1971, Michel Debré, ministre de la Défense, prend, sans concertation préalable, la décision d’agrandir le camp militaire du Larzac, alors de 3 000 hectares, à 14 000 hectares. De son bureau parisien, il déclare : «  Nous choisissons le Larzac, c’est un pays déshérité.  » Il provoque ainsi une vague unanime de protestations en Aveyron, le début d’une incroyable lutte qui durera dix ans, jusqu’aux élections présidentielles de mai 1981…

Pluie et le beau temps (La)

Ariane Doublet, 2011

La France produit 40% du lin mondial pour un unique client, la Chine. Entre champs et filatures, entre Trouville et la Chine, comment se tisse la mondialisation  ?

Planète à vendre

Alexis Marant, 2010

Ces dernières années, plus de 80 millions d’hectares ont changé de mains. Les acquéreurs : des investisseurs soutenus par leurs gouvernements, voulant garantir la sécurité alimentaire de leur pays, ou des acteurs financiers à la recherche de placements juteux. Résultat : une ruée sans précédent vers les meilleures terres des pays pauvres. Pays qui ont connu des émeutes de la faim ou ont recours à l’aide internationale pour nourrir leurs peuples…

Small is beautiful

Agnès Fouilleux, 2010

Les mécanismes et les enjeux de la mondialisation et de la financiarisation de l’agriculture, face auxquels des résistances commencent à apparaître

Vents de sable, femmes de roc

Nathalie Borgers, 2009

Documentaire sur la caravane des femmes Toubous, qui, chaque année, entreprennent un voyage de 4 mois sur plus de 1500 km à travers le Sahara, pour aller cueillir des dattes et les vendre à la « ville ». Malgré la fatigue et les dangers innombrables, ce périple est aussi pour ces femmes un espace de liberté et la clé de leur indépendance économique.

Bio-utopie (La)

Nathalie Maufras, David Sorin, 2009

Que recouvre le label bio  ? Constitue-t-il une véritable alternative à la mainmise de l’industrie agro-alimentaire  ? Des acteurs de terrain, convaincus par ce mode de production, présentent le monde concret de l’agriculture… Chercheurs, producteurs, consommateurs préservent l’espoir d’un développement durable…

Temps des grâces (Le)

Dominique Marchais, 2009

Une enquête documentaire sur le monde agricole français aujourd’hui, à travers de nombreux récits : agriculteurs, chercheurs, fonctionnaires, écrivains…

Pépinière du désert (La)

Laurent Chevallier, 2009

Deux Marocains tentent un pari fou : créer, en plein désert, une pépinière pour empêcher les jeunes paysans de leur région de céder aux mirages de l’émigration.

Cultivons la terre - Pour une agriculture durable, innovante et sans OGM

Honorine Périno, 2008

Agriculteurs et chercheurs s’allient pour illustrer et crédibiliser une vision nouvelle de l’agriculture où le progrès ne se situe plus dans une logique d’industrialisation, mais bien dans une approche sensible du monde vivant.

Glaneurs et la glaneuse (Les)

Agnès Varda, 2000

Agnès Varda rencontre ceux qui, pour vivre, ramassent ou récupèrent les «  restes  » des autres : déchets de fin de marchés, objets abandonnés sur les trottoirs…Ceux qu’elle appelle les glaneurs de notre temps.

Raisins de la colère (Les)

John Ford, 1940

Ce film fort raconte l’histoire de la famille Joad, lors de la Grande dépression américaine marquée par les séquelles de la crise économique et le Dust Bowl dans le sud du pays. Il raconte la vie des Américains poussés sur les routes et plongés dans la misère pendant la crise économique de 1929 lorsqu’ils sont chassés de leurs terres par les banques qui prennent possession de leurs biens fonciers.