Migrant’scène

Toute la France – novembre

http://www.festivalmigrantscene.org

 La Cimade  64 Rue Clisson  75013 Paris  Tél : 01 44 18 60 50

Né à Toulouse en 2000 et structuré à l’échelle nationale depuis 2006, le festival Migrant’scène de la Cimade réunit et mobilise les milieux de la solidarité, de l’art, de la culture, de l’éducation, de la recherche et de l’éducation populaire.

Migrant’scène est un espace où s’ouvrent et se vivent tous les champs des possibles. Le festival s’offre avec simplicité comme un lieu où se rencontrent et échangent individus et familles. Bienveillance, curiosité, altérité, convivialité, créativité, croisement des regards et des imaginaires… autant d’atouts pour favoriser le dépassement de nos préjugés.

Films dans la base

République de Fatima (La)

Pascale Berson-Lécuyer, 2015

Fatima-Ezzahra Benomar a 30 ans. Elle vit depuis plusieurs mois dans un squat près de la Gare du Nord, où plusieurs familles ont trouvé refuge. Le tribunal leur a accordé un peu de répit, le temps de la trêve hivernale. Pour Fatima, ces quelques mois représentent beaucoup, le temps de souffler, le temps de trouver du travail dans l’audiovisuel, un logement, de renouveler son permis de séjour… Ce film est le portrait intime d’une femme libre, moderne, une combattante qui ne lâche rien. Une femme immigrée venue en France avec un idéal républicain et qui a choisi, envers et contre tout, la France comme terre d’adoption.

À contre-courant

Nathalie Loubeyre, 2014

Depuis le milieu des années 1990, plus de 20 000 migrants sont morts dans la Méditerranée lors de leur tentative de gagner l’Europe. En juillet 2012, la coalition euro-africaine Boats4People affrète un bateau de la solidarité pour exercer un droit de regard citoyen et défendre la liberté de circulation. La réalisatrice embraque sur ce bateau.

Miniyamba

Luc Perez, 2013

Un film d’animation qui raconte les efforts d’un chanteur de blues Malien quittant son Afrique natale pour l’Europe.

Rétention

Thomas Kruithof, 2012

Un Centre de Rétention en France. Mathilde bataille chaque jour pour défendre les droits d’étrangers qui y sont enfermés. Arrive Yuri, ukrainien sans papiers. Commence alors une course contre la montre pour Mathilde, qui va tenter d’empêcher son expulsion.

Leur jeunesse

David Roux, 2012

Un court métrage qui s’inspire de faits réels survenus en 2004 : l’arrestation de deux fillettes Roms à l’école, pendant que les forces de l’ordre faisaient évacuer leur campement.

Dayana mini market

Floriane Devigne, 2012

Comment se donner les moyens de réussir  ? Un conte documentaire aux accents bollywoodiens qui suit les joies et les déboires d’une famille d’origine sri lankaise.

Pirogue (La)

Moussa Touré, 2012

Un village de pêcheurs dans la grande banlieue de Dakar, d’où partent de nombreuses pirogues. Au terme d’une traversée souvent meurtrière, elles vont rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol. Baye Laye est capitaine d’une pirogue de pêche, il connaît la mer. Il ne veut pas partir, mais il n’a pas le choix. Il devra conduire 30 hommes en Espagne. Ils ne se comprennent pas tous, certains n’ont jamais vu la mer et personne ne sait ce qui l’attend.

Mbëkk mi, le souffle de l’océan

Sophie Bachelier, 2012

Mbëkk mi… Deux mots wolof qui évoquent l’émigration clandestine. L’expression claque telles ces pirogues qui se cognent aux vagues de l’océan et se fracassent souvent au bout de leur errance. Mais Mbëkk mi, c’est avant tout le refus de se résigner aux coups meurtriers du destin. Si ces jeunes Sénégalais dans la force de l’âge affrontent mille périls, c’est dans l’espoir d’une vie meilleure. Que se passe-t-il de l’autre côté du désastre  ?

Ceuta, douce prison

Jonathan Millet, Loïc H Rechi, 2012

Ceuta, douce prison inscrit la con­di­tion de cinq jeunes hommes dans les grandes prob­lé­ma­tiques actuelles de l’immigration. Camer­ounais, Soma­lien et Indien, ils ont tout quitté pour ten­ter leur chance en Europe mais se retrou­vent enfer­més dans une prison à ciel ouvert, l’enclave espag­nole de Ceuta, au Nord du Maroc.

Terraferma

Emanuele Crialese, 2012

Sur une petite île au large de la Sicile, les touristes affluent l’été. Le jour où arrive également une embarcation de migrants clandestins, sauvés par les protagonistes de ce conte, la question se pose : faut-il les dénoncer aux autorités pour la quiétude des touristes ou respecter les valeurs morales de solidarité héritées du travail de la mer  ?

Éclats. Ma gueule, ma révolte, mon nom (Les)

Sylvain George, 2011

Éclats de voix, éclats de rire, éclats de rage  ; bribes de mots, d’images et de mémoire  ; paroles du proche et du lointain, d’hier et d’aujourd’hui, d’Afrique, Moyen-Orient, Europe  ; maladies disparues, mains de métal, souffle du vent, geste du soleil au couchant, reflets rouge-sang  ; rafles policières, cortèges guerriers, cour d’injustice… Pour une cartographie de la violence infligée aux personnes migrantes, de la répétition de la geste coloniale, et du caractère inacceptable du «  monde comme il va  ».

Brûleurs

Farid Bentoumi, 2011

Armé d’une caméra amateur, Amine, un jeune Algérien, filme les traces de son voyage vers l’Eldorado.

Correspondances

Laurence Petit-Jouvet, 2010

Des femmes de la diaspora malienne vivant à Montreuil en Seine-Saint-Denis, s’adressent dans une « lettre filmée » à une personne de leur choix, réelle ou imaginaire. Des femmes de Bamako et de Kayes au Mali s’en inspirent ensuite librement, pour réaliser à leur tour leur « lettre filmée ».

Illégal

Olivier Masset-Depasse, 2010

Une femme d’origine russe, et son fils vivent en Belgique, sans papiers, depuis 8 ans. Un jour, ils se font contrôler par la police de l’immigration, et sont alors séparés : le fils s’échappe, la mère est envoyée dans un centre fermé pour sans papier…

D’égal à égales

Corinne Mélis, Christophe Cordier, 2010

Ce film s’intéresse à des pionnières. Elles sont migrantes ou filles d’immigrants, et syndicalistes. Elles ont choisi de s’engager face à la dureté des conditions de travail et à la précarité des salariés dans les secteurs du nettoyage, du commerce, des services aux particuliers, d’industries à l’agonie, où l’on retrouve nombre de femmes issues de l’immigration.

Atlantiques

Mati Diop, 2009

À la nuit tombée, autour du feu, Serigne, jeune dakarois, âgé d’une vingtaine d’années, raconte à ses deux amis son odyssée clandestine, récit épique de la traversée de l’Atlantique.

Mayotte, où va la république ?

Jean-Marie Pernelle, Frédéric Lambolez, 2008

Ce documentaire décrit la situation des clandestins sur l’île française de Mayotte. Ce confetti de l’océan Indien, partie intégrante de l’archipel des Comores, subit de plein fouet les conséquences de la lutte contre l’immigration clandestine du gouvernement français. Avec plus de 16 000 reconduites à la frontière en 2007 contre 25 000 pour toute la France métropolitaine, où va la République dans un contexte si particulier  ?

Nulle part terre promise

Emmanuel Finkiel, 2008

Trois personnages sillonnent l’Europe d’aujourd’hui. Un jeune cadre. Une étudiante. Un kurde et son fils. Vers l’est ou vers l’ouest, en camion, en business class, en stop, en train, avec ou sans papier, à travers l’Europe contemporaine, chacun en quête de sa terre promise.

D’un mur l’autre

Patric Jean, 2008

Du nord au sud, Patric Jean part avec humour et tendresse à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont migré des quatre coins du monde et qui composent cette nouvelle société, y participant avec énergie et générosité.

Pour un instant, la liberté

Arash T. Riahi, 2007

De jeunes réfugiés iraniens tentent de rejoindre l’Autriche, et font alors la connaissance d’autres réfugiés iraniens. Des hommes et des femmes qui attendent désespérément de gagner l’Europe, terre de libertés…

Passeurs (Les)

Laëtitia Moreau, 2004

Depuis dix ans, près de quatre mille immigrés clandestins, pour la plupart marocains, sont morts en tentant la traversée du détroit de Gibraltar. Touchés par ces effroyables destins, deux frères, Martin et Angel Zamora, ont mis leur entreprise au service des défunts. Responsables d’une entreprise de pompes funèbres, prés d’Algeciras, ils identifient les corps, préviennent les familles, s’occupent des formalités et rapatrient les dépouilles de ces hommes et ces femmes jusque dans les villages les plus reculés du Maroc.

Récits d’Ellis Island (1978-1980)

Robert Bober, 1980

« Récits d’Ellis Island » est avant tout l’histoire d’une rencontre : celle d’un écrivain, Georges Perec, et d’un réalisateur, Robert Bober. Les deux hommes partagent une même passion pour les lieux : ceux de l’enfance ou des origines.