La Vie politique des États-Unis racontée par les cinéastes

Les États-Unis jouent un rôle prépondérant au sein de l’organisation mondiale. C’est pourquoi le monde entier s’intéresse aux moments électoraux de ce pays, en relaye les campagnes, les résultats, mais aussi les scandales et les affaires qui touchent leur organisation politique. Le cinéma s’empare également de ces sujets pour y poser un regard approfondi, et pour témoigner régulièrement de moments-clef de la vie politique du pays.

En cette période électorale, voici donc une sélection qui permet de découvrir différents aspects de la vie politique américaine, de Kennedy à Obama.

Certains films suivent les hommes politiques au cours de leur campagne et nouent alors parfois des rapports privilégiés avec eux. Par exemple, c’est parce que Richard Leacock a suivi Kennedy durant sa campagne, et que le film Primary a plu au président, qu’il a ensuite pu tourner Crisis, et avoir accès à des réunions de crise au sein du bureau ovale. Le regard du réalisateur est alors emprunt de subjectivité, ce qui rend le témoignage d’autant plus passionnant.

En parallèle de cette campagne «  vue de l’intérieur  », des cinéastes font le choix d’aller vivre cette période auprès des américains, et de prendre le pouls des espoirs et des revendications de la population. La campagne d’Obama en 2008, par exemple, a été particulièrement marquée par ces élans populaires, et plusieurs films en font état.

Commencent ensuite quatre années de mandat, voire huit pour certains, et les réalisateurs continuent alors de filmer les présidents. Le cinéma, dans ce cas, et lorsque les réalisateurs s’en donnent les moyens, peut devenir un réel contre-pouvoir, à l’image des films de Michael Moore, qui sont de véritables enquêtes sur les administrations des présidents. La fiction permet également de se saisir de certaines affaires, car elle permet à la fois de prendre le temps d’enquêter, et constitue également un bon moyen de ne pas s’affranchir d’une éventuelle autorisation des protagonistes visés.

Enfin, tout comme lors de la campagne, certains réalisateurs s’éloignent de la sphère du pouvoir, et vont à la rencontre des groupes qui ont changé l’Amérique : luttes pour les droits civiques, mouvements des Black Panthers, pacifisme contre la guerre du Vietnam.

Retour à Chicago

Roxane Frias, 2012

Il y a 4 ans Barack Obama est apparu sur la scène du Grant Park dans la ville qui lui a tant donné : Chicago. À la veille des élections de 2012, la réalisatrice a voulu savoir ce qu’a en fait été accompli par le président Obama depuis ce moment porté par l’espoir et l’optimisme ?

Obama, l’homme qui voulait changer le monde

Laurent Jaoui, Zaki Laïdi, 2012

À la veille de la réélection d’Obama, en 2012, les réalisateurs dressent le bilan de la politique extérieure du Président, alors candidat à se réélection.

Au cœur de la Maison-Blanche, Barack Obama

William Karel, 2012

Ce documentaire est une plongée dans les coulisses du pouvoir, au plus près du premier président noir des États-Unis. Avec une lucidité stupéfiante, et sans langue de bois, les principaux conseillers de Barack Obama, son premier cercle, racontent les batailles menées, souvent perdues, et dressent un bilan du premier mandat, particulièrement controversé du Président, critiquant son goût pour l’exercice solitaire du pouvoir, ses erreurs, ses faiblesses, sa naïveté parfois.

Better this world

Kelly Duane de la Vega, Katie Galloway, 2011

L’histoire de deux jeunes texans accusés d’avoir tenté un attentat à la bombe lors de la convention républicaine en 2008, qui révèle la paranoïa sécuritaire américaine post-11 septembre.

Honk

Arnaud Gaillard, Florent Vassault, 2011

Au coeur des États-Unis, Curtis, Golda et Veldean se trouvent confrontés à l’absurdité et à la violence de la peine de mort. Pendant ce temps à Huntsville, petite ville du Texas, les exécutions rythment le quotidien.

Amerikan psyko

Civa de Gandillac, 2010

Tourné avant l’élection de Barack Obama et filmé avec une petite caméra stylo durant un voyage improvisé, ce documentaire donne la parole à des Américains qui ont peur, qui doutent, qui prônent une Amérique forte, en bref, à une Amérique conservatrice.

Obama, plus près du rêve

Hervé Cohen, Guetty Felin, 2009

Un couple de réalisateurs franco-américains happés par le vent d’espoir soufflant sur l’Amérique, quitte Paris pour entamer une plongée au coeur de la campagne de Barack Obama et aller à la rencontre de l’homme qui a déjà commencé à écrire une nouvelle page de l’histoire du pays.

Rêves américains

François Josnin, 2009

Prenant pour toile de fond l’investiture de Barack Obama, ce documentaire dissèque le mythe du rêve américain.

Barack Obama, l’homme qu’on n’attendait pas

Roxane Frias, 2008

Ce film retrace le parcours - à la fois surprenant et si américain - qui a conduit une moitié de l’Amérique à se donner pour président potentiel un métis nommé Barack Obama, inconnu du grand public encore quelques années auparavant. Ce parcours est à la fois celui d’un homme, mais aussi celui de tout un peuple : cette partie non négligeable de l’Amérique qui se sera retrouvée en lui.

Obama song

Dominique Dubosc, 2008

Blues cinématographique improvisé à Harlem USA, le 4 novembre 2008 entre 11 heures et minuit.

Harvey Milk

Gus Van Sant, 2008

L’histoire vraie de Harvey Milk, le premier homme politique gay qui fit assassiné à San Francisco dans les années 1970 pour s’être battu pour la tolérance et l"intégration des communautés gay.

Good night and good luck

George Clooney, 2006

Comment, dans les années 50, Edward R. Murrow, le présentateur du journal télévisé de CBS de l’époque, et le producteur Fred Friendly contribuèrent à la chute du sénateur Joseph McCarthy, à l’origine de la tristement célèbre chasse aux sorcières.

Déserteurs du Vietnam (Les)

David Zeiger, 2005

La guerre du Viêt-nam a été contestée, au sein même de l’armée américaine, par des milliers de soldats. Histoire d’un mouvement oublié, par la voix de quelques-uns de ces vétérans insoumis.

Citizen King

Orlando Bagwell, 2004

Les cinq dernières années de la vie de Martin Luther : une période d’activisme politique intense, marquée par le succès de son action en faveur des droits civiques des Noirs, mais aussi par la montée des violences.

Monde selon Bush (Le)

William Karel, 2004

Les mille jours de la présidence de George Bush, des attentats du 11 septembre au bourbier de la guerre en Irak.

The Weather underground

Sam Green, Bill Siegel, 2003

A l’aube des 70’s, aux Etats-Unis, parallèlement au mouvement des Black Panthers, un poignée d’étudiants blancs issus de la middle-class se mobilise aux côtés du mouvement pour les Civil Rights. Mais très vite, ils décident que le temps de la non violence est révolu.

Suffragettes in the Silent Cinema

Kay Sloan, 2003

Au début du siècle dernier, avant que la première guerre mondiale ne précipite l’obtention du droit de vote pour les femmes aux Etats-Unis (1919), le combat des suffragettes vu d’un coté par les comédies muettes satiriques, de l’autre par les actualités et les militantes, qui ont su s’emparer de l’outil cinéma pour rallier l’opinion à leur cause…

Fahrenheit 9/11

Michaël Moore, 2003

Prenant pour point de départ l’élection controversée de 2000, le réalisateur retrace l’improbable ascension d’un médiocre pétrolier texan devenu maître du monde libre.

CIA : guerres secrètes

William Karel, 2003

De Bush père à Bush junior, de la première guerre du Golfe à la seconde qui s’annonce, du premier attentat contre le World Trade Center en 1993 au 11 septembre 2001, William Karel plonge au cœur du fonctionnement de la CIA et décortique la réalité de son pouvoir.

Bomb Iraq !

Lionel Soukaz, 2002

Les Pom Pom Queers interviennent librement sur le thème de Bush. Le réalisateur les filme devant la statue de la liberté à Paris.

Bowling for Columbine

Michaël Moore, 2002

Michael Moore enquête sur la violence provoquée par les armes à feu aux Etats-Unis. Son point de départ est la tragédie du lycée Columbine dans le Colorado en 1999. Des dizaines de lycéens avaient alors été assassinés par deux de leurs camarades.

Trois hommes pour Harlem

Christian Gandjbakhch, Patrick Fleouter, 1996

Mars 1995, les habitants d’East Harlem, dont 40% subsistent grâce aux aides publiques, doivent élire leur député à l’assemblée de l’Etat de New York. Dans ce quartier à majorité portoricain, les réalisateurs suivent les campagnes à rebondissements des trois candidats à la succession du défunt Angelo Del Toro jusqu’au suspense du scrutin.

Malcom X

Spike Lee, 1993

De son enfance à Omaha jusqu’à sa mort à New York en 1965, la vie de Malcolm X, le leader charismatique et controversé des Black Muslims, qui après une jeunesse délinquante combattit jusqu’à sa mort pour l’égalité de ses " frères " noirs américains.

Vétérans du Vietnam (Les)

Carole Roussopoulos, 1972

La parole est donnée à différents vétérans de la guerre du Vietnam pour dénoncer les agissements de l’État américain et le racisme contre les vietnamiens, et plus également contre les noirs.

Sauvez Angela !

Michel Duverger, 1971

Le 3 octobre 1971 se tenait à Paris la manifestation pour la libération d’Angela Davis. Ce documentaire revient sur la forte mobilisation du PCF engagé dans la libération d’Angela Davis.

Eldridge Cleaver, Black Panther

William Klein, 1969

Portrait du leader du mouvement noir américain Black Panther.

The Murder of Fred Hampton

Mike Gray, Howard Alk, 1968

Chicago 1968. Décidés à faire le portrait de Fred Hampton, leader charismatique des Black Panthers de l’Illinois, Mike Gray et Howard Alk se retrouvent au cours du film confrontés à son assassinat.

American Revolution 2

Mike Gray, Howard Alk, 1968

Chicago 1968 : la ville accueille La Convention national démocrate. Les émeutes qui suivent font se croiser deux groupes disparates, les « Black Panthers » et les « Young patriots », un groupement d’activistes se définissant politiquement comme blancs, pauvres et « du sud ». Les deux groupes s’unissent dans la lutte contre l’injustice à Chicago.

Black Panthers

Agnès Varda, 1968

En 1968, les Black Panthers d’Oakland font des rallyes d’information sur le procès politique d’un de leurs leaders, Huey Newton, afin d’attirer l’attention des Américains et de mobiliser les consciences noires.

Crisis

Richard Leacock, Robert Drew, 1963

En juin 1963, le Président John F. Kennedy doit faire face à un conflit explosif : en dépit d’une décision judiciaire fédérale, le Gouverneur George Wallace empêche personnellement deux étudiants noirs d’entrer à l’université « toute blanche » d’Alabama.

Primary

Richard Leacock, 1960

Le film relate, sous la forme d’une chronique au jour le jour, la campagne du futur président Kennedy et du sénateur Humphrey pour les élections primaires du Wisconsin.

Mr. Smith au sénat

Franck Capra, 1940

Jefferson Smith, jeune politicien naïf et idéaliste, est élu sénateur aux côtés de Joseph Paine politicien rompu à toutes les combines politiques. Smith découvre les non-dits, les corruptions et les compromissions des hommes politiques, et refuse de rester un homme de paille.

Young Lord

Carole Roussopoulos

Série de témoignages à propos des « young lord », les portoricains vivant aux Etats-Unis, ainsi que des junkies à propos des conditions difficiles de vie des minorités. Plus généralement, il s’agit d’une dénonciation d’un plan du gouvernement qui viserait à se débarrasser des noirs et des portoricains par le biais de la drogue.