Une autre information est possible : des documentaires engagés pour des médias libres et citoyens

La Coredem (Communauté des sites ressources pour une démocratie mondiale), dont Autour du 1er mai fait partie, vient d’éditer un nouveau numéro de sa collection Passerelle, intitulé «  Pour une information et un Internet libres  ». Cet ouvrage questionne nos façons de communiquer au XXIe siècle avec les progrès réalisés dans les technologies de l’information et de la communication (TIC) et principalement Internet.

Comme à notre habitude, nous vous proposons d’approfondir les sujets dont il est question dans cet ouvrage avec quelques films documentaires autour des médias libres et citoyens qui, dans cette période de transformations, valorisent une information différente et critique vis-à-vis du système dominant.

Cette sélection de films1 vous permettra tout d’abord de dresser un état des lieux autour des médias actuels et de comprendre la façon dont est aujourd’hui produite l’information proposée par les médias dominants : à qui appartiennent les grands groupes de presse, par qui sont-ils influencés, quels sont leurs connivences avec le monde politique et économique… Cet état des lieux est nécessaire pour ensuite apprécier la seconde partie de cette sélection, qui vous propose de découvrir des expériences de médias libres et citoyens.

Plusieurs films mettent en lumière, partout dans le monde, des expériences de médias alternatifs, qui diffusent, à l’initiative de citoyens, une information différente. Radio associative, télévision populaire, médias communautaires : toutes ces initiatives nous montrent que oui, une autre information est possible  !

1 Vous pouvez visionner plusieurs de ces films, et d’autres sur cette même thématique, dans les collections de la médiathèque CEDIDELP.

Gardiens du nouveau monde (Les)

Flo Laval, 2013

Un documentaire sur les hacktivistes, ces hackers qui ont fait le choix de l’engagement politique aux côtés des ONG et des cyberdissidents.

Contre-histoire d’Internet (Une)

Sylvain Bergère, 2013

Retour sur l’émergence des mouvements de défense des libertés sur Internet, apparus en réaction à la régulation croissante du Web par les gouvernements et les multinationales.

Triangle des ondes (Le)

Valérie Deschênes, 2012

Regards sur des radios citoyennes en Normandie, en Guinée-Bissau et en Argentine, à la lumière d’Ester & Moïse, deux personnages qui ont en commun une double culture, la passion de la radio, l’engagement, la militance pour une société plus juste, plus équitable…

Autre information est possible (Une)

Sophie Gergaud, 2011

Dans le cadre du Forum Social Mondial qui s’est tenu à Dakar en février 2011, Ritimo, réseau d’information et de documentation pour la solidarité internationale et le développement durable, a co-organisé un séminaire d’une journée sur les médias alternatifs avec des partenaires du Sud (Intervozes (Brésil), E-Joussour (Maroc), Sacsis (Afrique du Sud), Ciranda (Brésil), Pambazuka (Afrique), ALAI (Equateur)). Retour en images sur la place de la communication et de l’information dans nos sociétés mais aussi au sein-même du FSM, sur le rôle des médias alternatifs dans les mouvements sociaux et leur appropriation par les militants et acteurs de changement social.

Je suis un reporter citoyen

John Paul Lepers, Smaïn Belhadj, 2011

Le film raconte la première année de formation des Reporters citoyens : depuis les auditions des candidats à la formation dans les locaux de l’EMI en février 2010 jusqu’au voyage au Sénégal, lors du Forum Social de Dakar, en février 2011. Nous assistons à l’apprentissage des techniques de bases de la vidéo et à l’enseignement des règles éthiques du journalisme. Nous témoignons de la fabrication de leurs premiers reportages. Des extraits de certaines de leurs productions sont diffusés pour illustrer les différentes étapes de leur initiation au métier de web-journaliste.

Nouveaux chiens de garde (Les)

Gilles Balbastre, Yannick Kergoat, 2011

Les médias se proclament «  contre-pouvoir  ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations prémâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

Guerra por otros medios (La)

Cristian Jure, Emilio Cartoy Díaz, 2010

Que ce soit par l’utilisation d’ordinateurs et d’Internet, de radios, de caméra et de téléphones portables, les peuples autochtones d’Amérique du sud intègrent les nouveaux médias de communication pour appuyer leurs revendications et la défense de leurs droits fondamentaux. Ce film présente quatre exemples d’utilisation de médias alternatifs et communautaires en Argentine, en Bolivie et au Brésil, différents mais tout aussi poignants les uns que les autres.

Dépêche du midi (La)

Nina Faure, 2010

Y a-t-il un média indépendant en Midi-Pyrénées  ? Interview de Jean-Michel Baylet, PDG du groupe La Dépêche, et qui exerce également des fonctions politiques dans la région.

Palabra del agua (La)

Ulises Chàvez Pacheco, Victor Guzmàn Cuevas, 2008

Documentaire sur la Radio Ñomndaa, une radio communautaire, emblématique des projets de communication indigène au Mexique. Elle s’inscrit dans le processus d’autonomie du peuple amuzgo.

Morena

Réalisation collective, 2007

Les médias furent au centre de la lutte pour le pouvoir lors du conflit dans l’État de Oaxaca. Ce film rend compte de l’expérience de télévision populaire qui a fait suite à la prise de possession des installation de Canal 9 par le comité des femmes.

Radio Okapi, radio de la vie

Pierre Guyot, 2006

En 1994, au Rwanda, «  la radio des mille collines  » a joué un rôle terrible dans le dernier génocide du 20ème siècle. La République Démocratique du Congo connait, elle aussi, une guerre civile. Pour que l’histoire ne se répète pas, les journalistes de Radio Okapi cherchent à apporter aux Congolais une information juste et équilibrée et de faire de cette radio un instrument de paix.

Propositions pour une télévision libre

Thierry Deronne, 2002

Un documentaire qui décrypte et analyse l’image du peuple donnée par les médias dominants, notamment au Nicaragua et Venezuela. C’est l’image d’un peuple mendiant, qui n’appelle que la charité ou la répression. Pour faire revivre le peuple comme acteur, et nous rendre cette conscience de notre pouvoir de transformer, Tele Tambores expose 11 propositions concrètes, autant de repères pour permettre une télé véritablement libre.

Bon anniversaire radio Tokpa !

Antoine Baes, Fréjus Anagonou, 2001

Un documentaire sur radio Tokpa, une radio installée au cœur du marché international de Cotonou, devenue en quelques mois, un phénomène social, la voix des «  sans voix  »

Pas vu, pas pris

Pierre Carles, 1998

«  Pas vu, pas pris  » part d’un sujet tourné il y a 2 ans, commandé puis interdit d’antenne par Canal + : c’était «  Pas vu à la télé  ». Bernard Benyamin, Henri de Virieux, Patrick de Carolis, Anne Sinclair, Charles Villeneuve (entre autres) défilent devant la caméra candide de Pierre Carles, pour une fois sujets d’une enquête qui concerne leur profession.

20 heures dans les camps (Le)

Chris Marker, 1993

Au camp de réfugiés de Roska, à Ljubljana (Slovénie), un groupe de jeunes réfugiés bosniaques présente tous les soirs un «  journal télévisé  ».

Chomsky, les médias et les illusions

Peter Wintonick, Mark Achbar, 1992

Un documentaire sur Noam Chomsky, linguiste et philosophe, militant politique de renom international.

Pour aller plus loin