Good Bye, Lenin !

Un film de Wolfgang Becker

 2002  Allemagne  Fiction  118 mn  Couleur  35 mm  Mode de production : Cinéma  VOSTF (allemand)

 Scénario : Bernd Lichtenberg  Musique : Yann Tiersen  Son : Wolfgang Schukrafft  Montage : Peter R. Adam

 Distribution : Daniel Brühl, Katrin Sass

Producteurs :
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
X-Filme Creative Pool (Buelowstrasse 90, 10783 Berlin, Tel. +49 30 23083311, Fax. +49 30 23083322, Mail. x-filme@x-filme.de)
WDR (Westdeutscher Rundfunk) (Videoarchiv, APPELLHOFPLATZ 1, 50 667, KOLN, ALLEMAGNE, Tél. 49/221 220 29 73, Fax 49/221 220 48 00)
Distributeur :
Océan films (40 avenue Marceau, 75008 Paris, Tél : 01.56.62.30.30, Fax : 01.56.62.30.40)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeur :
Océan Films (40 avenue Marceau, 75008 Paris, Tél : 01.56.62.30.30, Fax : 01.56.62.30.40)

Alex, 21 ans, jeune Berlinois de l’Est, apprend la chute du Mur, alors que sa mère est dans le coma à la suite d’un infarctus qui l’a terrassée alors qu’elle traversait la ville en plein bouleversement sans en connaître la raison.

Les mois passent et le coma ne cède pas ; la ville se transforme, les voitures occidentales sillonnent les rues, les publicités envahissent les murs ; au bout de huit mois, elle ouvre les yeux dans une ville qu’elle ne peut plus reconnaître ; Alex veut absolument lui éviter un choc brutal que son cœur affaibli ne pourrait supporter…

Avec l’aide de sa famille et de ses amis, il reconstruit autour d’elle son univers familier, convoque les jeunes chanteurs de la chorale qui ne chantent plus du tout les mêmes chansons, sollicite l’aide d’un ancien cosmonaute, héros du peuple, reconverti en chauffeur de taxi et s’efforce de faire revivre la RDA dans les 79 m2 de l’appartement, remis aux normes socialistes…

Pour Alex, tout ira bien tant qu’elle ne bougera pas de sa chambre…

Good Bye,Lenin ! a connu un succès retentissant partout en Europe, et plus particulièrement bien sûr en Allemagne. Certains spectateurs de l’ex-Allemagne de l’Est ont, paraît-il, au travers de certains gags (associés aux marques, etc.), retrouvé un peu de leur identité perdue…

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :
Incontournable dans la période :
Projeté dans le festival :

Pour aller plus loin

Voir également l’étude proposée à partir de ce film sur le site des clionautes, ici, ou