USA, les noirs dans le viseur de la police

Un film de Laurence Gemperle, Steven Artels

 2016  Suisse  Reportage  52 min  Couleur  Mode de production : Télévision

Producteur :
RTS (Radio Télévision Suisse) (Quai Ernest-Ansermet 20, CH-1211 Genève, SUISSE)

Le basketteur Thabo Sefolosha, star de la NBA aux États-Unis, a été brutalisé par la police de New York et, fait exceptionnel, a obtenu réparation en justice. Le Suisse, métis, a ressenti dans sa chair le vent de haine raciale qui traverse encore ce pays après des siècles de discrimination qu’on espérait abolie. À Dallas, le 7 juillet 2016, un réserviste noir de l’armée a abattu, tel un sniper, cinq représentants des forces de l’ordre en marge d’une manifestation anti-police. Son but : venger dans le sang la mort de tous ses frères afro-américains victimes de brutalités policières.

Comment en sommes-nous arrivés à un tel degré de haine ? La situation est-elle aussi tranchée chez nous ? Et surtout des démarches sont-elles entreprises pour rétablir la confiance entre ces deux camps qui n’ont jamais été aussi opposés ? C’est ce qu’ont cherché à savoir les deux réalisateurs.

Première étape, Atlanta, où les réalisateurs ont retrouvé l’un des Suisses les plus célèbres outre-Atlantique : Thabo Sefolosha. Le basketteur vaudois, qui est reconnu comme une star de la NBA, était loin d’imaginer qu’il serait un jour brutalisé par la police comme n’importe quel autre Noir. Et pourtant, c’est ce qui s’est passé en 2015 à New York. Le joueur suisse, attaché à la justice et défendu par un bon avocat, a décidé de se battre. Et il a gagné contre la police ! Un verdict rarissime au pays de l’Oncle Sam, car, dans la plupart des cas de violences policières, la parole de l’officier l’emporte toujours ou presque sur celle du Noir brutalisé.

Dans le Bronx, Ramarley Graham, un jeune Afro-Américain de 18 ans, a été abattu par un officier blanc dans sa propre maison alors qu’il n’était même pas armé. Le crime est resté impuni, l’officier ayant été reconnu en état de légitime défense. Pas de poursuites non plus contre le policier dans l’affaire Tony Robinson, à Madison, dans le Wisconsin. Lui aussi n’avait que 19 ans, lui aussi a été froidement tué par un policier blanc chez lui, lui aussi n’était pas armé…

Les histoires se suivent et se ressemblent, les familles se battent pour obtenir justice, mais, dans la majorité des cas, les policiers ne sont pas condamnés ni même poursuivis. De quoi alimenter la haine anti-police. Jamais les fronts entre communauté noire et forces de l’ordre n’ont été aussi opposés. D’autant que les officiers pleurent eux aussi leurs morts. Dans un pays au bord de la guerre raciale, des hommes et des femmes de bonne volonté essaient de sortir de cette spirale infernale.

Vous découvrirez un département de police qui tente de combattre les préjugés raciaux avec des hommes et des femmes noirs qui essaient de mobiliser leur communauté contre le cercle de la violence. Mais ces bonnes volontés seront-elles suffisantes face à un passé de discrimination raciale qui ne cesse de rattraper l’Amérique ?

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :