Karajan dirige la Symphonie n°5 de Beethoven

Un film de Henri-Georges Clouzot

 2170  France, Allemagne  43 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

Producteurs :
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
WDR (Westdeutscher Rundfunk) (Videoarchiv, APPELLHOFPLATZ 1, 50 667, KOLN, ALLEMAGNE, Tél. 49/221 220 29 73, Fax 49/221 220 48 00)

Au milieu des années 60, une fructueuse coopération artistique naît entre Herbert von Karajan et le cinéaste Henri-Georges Clouzot. Le premier, fasciné notamment par Le mystère Picasso et Quai des Orfèvres, propose au second d’“orchestrer” une interprétation visuelle de chefs d’œuvre musicaux. Dès lors, la partition se mue en scénario, les phrases musicales deviennent des séquences filmiques, et les musiciens des comédiens. Dans cet enregistrement de la Symphonie n°5 en ut mineur de Beethoven, réalisé en 1966, la caméra capte ainsi toutes les nuances de l’interprétation, et reflète fidèlement la puissance et la passion de Karajan.

La Symphonie n° 5 est précédée de l’ouverture de Coriolan op. 62 de Beethoven, enregistrée en 1975, filmée par Ernst Wilt et… réalisée par le maestro lui-même.

(Source : Arte)

Le film dans la base

Chemin d’accès :

Pour aller plus loin

Dossier réalisé pour le centenaire de Karajan sur le site d’Arte.