Bio attitude sans béatitude

Un film de Olivier Sarrazin

 2006  France  Documentaire  52 min  Couleur  Béta numérique  Mode de production : Télévision

 Scénario : Olivier Sarrazin

Producteurs :
Real productions (92, rue des postes, 59 000 Lille, ou, 25, rue de Saint-Quentin, 75010 Paris, Tél : 01 40 35 55 00, Mail : contact@real-productions.net)
CRRAV (Centre régional de Ressources audiovisuelles) - Pictanovo (21 rue Edgar Quinet, BP 152, 59333 Tourcoing CEDEX, Tél : 03 20 28 26 40, Fax : 03 20 28 26 41, @ : edemolder@pictanovo.com)
France 3 Lorraine, Champagne-Ardenne (14, Route Mirecourt, 54500 Vandoeuvre les Nancy, Tél : 03 83 50 40 20)
Planète (48 Quai du Point-du-Jour, 92659 Boulogne-Billancourt, Tel : 01.71.10.10.20)
Distributeur :
Real productions (92, rue des postes, 59 000 Lille, ou, 25, rue de Saint-Quentin, 75010 Paris, Tél : 01 40 35 55 00, Mail : contact@real-productions.net)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

Nous sommes plus d’un quart aujourd’hui à nous préoccuper sérieusement de ce qu’il y a dans nos assiettes. La surexploitation des surfaces cultivables et l’industrialisation de l’agroalimentaire ont appauvri et pollué les ressources naturelles de notre planète. Pesticides, engrais chimiques et farines animales ont contaminé nos aliments et notre santé n’est pas plus épargnée que l’environnement. Pourtant, une petite tribu d’irréductibles Gaulois, résiste encore à la mondialisation du secteur paysan. Agriculteurs et éleveurs bio, ou biodynamiques, réseaux alternatifs de proximité, tous pratiquent des techniques d’exploitation et de distribution différentes. Ils respectent les saveurs, les hommes, la nature et génèrent de l’emploi et du lien social. Leur réussite dépend de nous, les consommateurs. Alors qu’attendons nous pour soutenir cette filière novatrice ? Sur le mode d‘enquête, ce film nous emmène à la découverte de la production bio dans plusieurs régions de France. Sans passéisme ni béatitude, le propos est de battre en brèche quelques rumeurs infondées qui voudraient cantonner le bio à une consommation élitiste ou marginale. Et s’il fallait que nous mangions tous bio pour offrir un avenir à nos enfants ?

Le film dans la base

Chemin d’accès :