Beau masque

Un film de Bernard Paul

 1972  Italie, France  Fiction  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Adapté de : Beau Masque, Roger Vailland  Scénario : Richard Bohringer, Bernard Paul

 Distribution : Dominique Labourier : Pierrette, Luigi Diberti : Beau Masque

Producteur :
Gaumont (30 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly sur Seine, Tel. 01 46 43 20 00, Fax. 01 46 43 21 68)

Beau Masque est le surnom donné à un émigré italien qui travaille comme transporteur de lait dans une région de montagnes où est installée une filature. Il fait la connaissance de Pierrette, jeune ouvrière, militante syndicale dans cette usine. Mariée, elle a quitté son époux pour mésentente et a confié son enfant à sa tante, une paysanne attachée à sa terre. En dehors de son travail, Pierrette consacre tout son temps à des activités syndicales, sans souci de son propre bien-être. Au cours du bal communiste, elle est amenée à rencontrer le jeune directeur de l’usine, installé dans ce poste par ses parents qui possèdent une grande partie des parts de la Société finançant l’usine. Pour ne pas agir à l’encontre de son but social, Pierrette repousse ses avances. Celui-ci, bien qu’affichant des idées avancées, ne pourra empêcher l’envoi de lettres de licenciement à l’adresse d’une partie des ouvrières. Le malaise grandit. Une manifestation qui coïncide avec la fête du centenaire de l’usine, est décidée par le personnel. Au cours de la bagarre avec les forces de police, Beau Masque, qui est devenu le compagnon très cher de Pierrette, se range aux côtés des manifestants et trouve la mort…

Le film dans la base

Chemin d’accès :