Rencontres du film documentaire de Mellionnec

Mellionnec – juin

https://www.tyfilms.fr/-Les-rencontres-.html

 Association Ty Films  Place de l’église  22110 Mellionnec  Tél : 09 53 70 76 56  @ : contact@tyfilms.fr

Les Rencontres du film documentaire se déroulent chaque année, le dernier week-end de juin, à Mellionnec et sont devenus au fil des ans un lieu de rencontre pour professionnels et amateurs de cinéma documentaire.

Ici, pas de critères thématiques, si ce n’est celui du regard cinématographique. Nous pensons que le documentaire peut avoir une vraie place dans les salles en tant qu’œuvre.

Si les films permettent chaque année de voyager aux quatre coins du monde, tout est avant tout une question de rencontre, de coups de cœur.

En plus de la sélection de films : une yourte à son, dans laquelle on peut écouter des documentaires sonores cette fois, assis ou allongé, les images sont dans la tête.

Ouverts à toutes les formes artistiques, nous proposons également chaque année une balade nocturne, une exposition et des concerts.

Ty films

Films dans la base

Way back (The)

Maxime Jennes, Dimitri Petrovic, 2019

Si Hussein, jeune Irakien et protagoniste du documentaire, a laissé derrière lui toute une vie pour ne rien garder d’autre que ce qui le définit en tant qu’être, c’est bien sûr par nécessité plus que par choix apaisé. Et c’est à travers une lettre à sa fille pas encore née, qu’il offre - mis en images par Maxime Jennes et Dimitri Petrovic - un hymne à la vie bien plus forte que l’exil forcé.

Esprit des lieux (L’)

Serge Steyer, Stéphane Manchematin, 2018

Ce documentaire brosse le portrait d’un preneur de sons de la nature : Marc Namblard.

Xalco

Sami Mermer, Hind Benchekroun, 2018

Xalko, un village kurde en Anatolie subsiste encore grâce aux femmes qui gardent le fort tandis que leurs hommes sont tous ou presque exilés en Europe.

Je vois rouge

Bojina Panayotova, 2018

Après 25 ans passés en France, Bojina retourne en Bulgarie, une question en tête : et si sa famille avait collaboré avec la police politique du régime communiste  ? Elle engage alors ses parents dans une enquête périlleuse. Elle doit découvrir la vérité, coûte que coûte.

Théâtre sur le Lune (Un)

Éric Chebassier, Jean-François Ducrocq, 2018

Madeleine Louarn mène avec les comédiens handicapés mentaux de l’atelier Catalyse, ancré à Morlaix, une expérience de théâtre singulière, joyeuse et extraordinairement fertile. Ce documentaire retrace l’aventure de la création de Ludwig, un roi sur la Lune, depuis les répétitions à la grande première au 70e Festival d’Avignon  !

A Thousand Girls Like Me

Sahra Mani, 2018

Quand Khatera, une jeune Afghane de 23 ans, s’oppose à la volonté de sa famille et aux traditions de son pays pour réclamer justice après des années d’abus sexuels par son père, elle met en lumière l’archaïsme du système juridique afghan en matière de protection des femmes. La bataille obstinée d’une femme pour faire entendre sa voix et agir au-delà de la peur…

Te merau

Juliette Guignard, Fanny Corcelle, 2017

Edera est une jeune mère de 17ans. Elle vit dans un campement rom à la périphérie de Paris. Pour s’affranchir de sa vie qui semble toute tracée, elle tente de se construire un autre avenir.

Barber shop (The)

Gustavo Almenara, Emilien Cancet, 2017

Livrés au rasoir et aux ciseaux, Emran, Gadisa et Maher se font couper les cheveux ou tailler la barbe. Devant le miroir, leurs pensées s’égarent entre souvenirs du pays et drames du voyage qui les a menés ici, dans la Jungle de Calais.

Et j’ai voulu mettre mon père dans une camionnette

Olivier Duval, 2017

Voici l’histoire d’un père désœuvré qui tond sa pelouse et lit des livres de voyage entre deux siestes. Et de son fils obstiné, persuadé qu’une camionnette pourra réaliser les rêves que son père n’a plus.

Au pied de la lettre

Marianne Bressy, 2017

Gérard aime les mots : c’est qu’il sait lire depuis peu. Entouré de sa famille, il apprend et transmet avec passion et sans relâche cette ouverture sur le savoir. Un combat obstiné pour reconquérir son image, sa place dans la société.

Chjami è Rispondi

Axel Salvatori-Sinz, 2017

Dix ans après sa dernière visite, le réalisateur retourne à Cateri, village corse, berceau de sa famille paternelle, pour y affronter son pèreet dénouer les nœuds.

Eïdi

Emmanuel Piton, 2017

Portrait d’une habitante de Mellionnec : Eïdi est une adolescente pleine de vie, indépendante et autonome. Parfois, elle se sent différente des autres, hors norme… Alors, elle se réfugie ailleurs dans d’autres lieux qui peut-être n’existent que dans ses pensées…

Retour au palais

Yamina Zoutat, 2017

Situé sur l’île de la Cité, au milieu de la Seine, le Palais de Justice de Paris a l’air d’une forteresse impénétrable. Cette vieille demeure garde bien ses secrets. Elle est le lieu du pouvoir. La cinéaste, qui y a travaillé plusieurs années en tant que chroniqueuse judiciaire, connaît bien ses espaces labyrinthiques, ses pratiques, ses cérémonies. Elle y revient à présent, alors que le Palais, tel qu’elle le connaissait, va disparaître : son déménagement est prévu en 2018. Elle l’explore donc, caméra au poing, sur les traces de sa propre expérience.

Taste of Cement

Ziad Kalthoum, 2017

Le jour, des réfugiés syriens reconstruisent un gratte-ciel détruit par la guerre. La nuit, contraint par le couvre-feu, ils retournent en pensées vers les vieux démons du conflit syrien. Les sons des machines qu’ils construisent au Liban se confondent avec ceux des bombardements en Syrie.

Dormez petites merveilles, il fera jour demain

Rossella Schillaci, 2016

Yasmina, 20 ans, attend son procès dans un centre de détention à Turin. Elle partage sa cellule avec ses deux enfants. Entre les gestes simples du quotidien, les repas, les jeux d’enfants, Yasmina attend, espère, résiste. Pour sa liberté et celle de ses enfants.

Rêves sans étoiles (Des)

Mehrdad Oskouei, 2016

À Téhéran, dans un centre de détention et de réhabilitation pour mineurs, des adolescentes détenues pour crimes et délits, voient leur vie s’écouler ou gré des rires, des chants et de la mélancolie. L’ennui de leur vie et la peur de ce qui les attends dehors, rythment leur quotidien. Le cinéaste Mehrdad Oskouei, filme avec une grand proximité et beaucoup d’empathie, l’atmosphère et l’humeur de ces jeunes filles désabusées.

Georges

Sarah Balounaïck, 2015

Portrait de Georges, habitant de Mellionnec : Georges sait qu’il n’a plus vingt ans mais ne se voit pas vieux. S’entrecroisent alors films de son jeune temps et plans de son présent quotidien, pour laisser Georges parler du temps qui passe.

Nous, dehors

Meriem Achour Bouakkaz, Bahïa Bencheikh-El-Fegoun, 2014

D’Alger à Sétif, en passant par Constantine, une parole libre circule : cinq femmes interrogent leur rapport intime au voile et questionnent l’oppression politique et religieuse du corps féminin dans l’espace public algérien d’aujourd’hui.