Capi films

 61, rue des Saints-Pères  75006 PARIS  Tél : 01 42 22 40 23

Films dans la base

Petite prairie aux bouleaux (La)

Marceline Loridan, 2003

Myriam revient à Paris après une longue absence New Yorkaise et retrouve ses anciennes amies qui, comme elle, sont des rescapées d’Auschwitz. Ensemble, elles se rappellent et Myriam décide après soixante ans d’éloignement de se rendre sur le site de Berkinau (la petite prairie aux bouleaux en allemand) - Auschwitz.

Commémoration à Paris de la mort de Mao Ze Dong

Joris Ivens, Marceline Loridan, 1979

Rapport sur la commémoration à Paris de la mort de Mao Ze-Dong, qui a été utilisé dans les journaux télévisés chinois.

Les Ouigours - Minorité Nationale - Sinkiang

Joris Ivens, Marceline Loridan, 1977

Documentaire sur la vie quotidienne des Ouigours dans le Nord-Ouest de la Chine.

Les Kazakhs - Minorité Nationale- Xinjiang

Joris Ivens, Marceline Loridan, 1977

Documentaire sur les Kazakhs, une minorité nomade dans la province Iling dans le Nord-Ouest de la Chine.

Rencontre avec le President Ho Chi Minh

Joris Ivens, Marceline Loridan, 1970

Entretien avec le président Ho Chi Minh du Nord-Vietnam sur la guerre du Vietnam.

Peuple et ses fusils (Le)

Joris Ivens, 1970

Documentaire militant sur la guerre du peuple dans la partie nord-est du Laos.

Ciel, la Terre (Le)

Joris Ivens, 1967

Un chef-d’œuvre du documentaire, du film politique qui, en trente minutes, avec quelques inserts d’actualités, nous montre la lutte obstinée du peuple vietnamien contre l’assaillant yankee…

Rotterdam Europoort

Joris Ivens, 1966

Un film sur le plus grand port du monde réalisé avec un format hybride.

Pour le Mistral

Joris Ivens, 1965

Documentaire-poème sur le fameux vent provençal dont Joris Ivens parvint à montrer le souffle, la force et la malice…

Train de la victoire (Le)

Joris Ivens, 1964

Reportage sur la campagne aux élections présidentielles de 1964 au Chili. C’est le conservateur Frei qui est élu, mais Allende a été plébiscité par plus d’un million d’électeurs…

Petit chapiteau (Le)

Joris Ivens, 1963

Le petit chapiteau, c’est le regard attendri d’un poète sur « le plus petit cirque du monde » et son public d’enfants.

Algérie, année zéro

Marceline Loridan, Jean-Pierre Sergent, 1962

Documentaire sur les débuts de l’indépendance algérienne filmé au cours de l’été 1962 à Alger. Le film fut interdit en France et en Algérie mais obtint le Grand prix du festival international de Leipzig en 1965. Par amitié, la société de production Images de France, leur envoya un opérateur : Bruno Muel.

Carnet de voyage

Joris Ivens, Jorge Fraga, 1961

Joris Ivens a vu et vécu un moment important de la révolution Cubaine…

Demain à Nanguila

Joris Ivens, 1960

« Demain à Nanguila » retrace, à travers l’histoire de Sidibé Moussa et la chronique d’un petit village du Mali, la vie au quotidien de l’Afrique de la décolonisation et montre l’émergence de la conscience collective à propos de la signification du mot Indépendance.

Italie n’est pas un Pays pauvre (L’)

Joris Ivens, 1960

Un autre film sur le progrès industriel. Commandé par Enrico Mattei, chef de la compagnie pétrolière italienne ENI, ce film devait montrer les avantages de la récupération de pétrole…

600 Millions avec vous

Joris Ivens, 1958

Court film de propagande qui montre les manifestations de masse en Chine contre les débarquements Britanniques au Liban en 1958.

Lettres de Chine

Joris Ivens, 1958

« Lettres de Chine » est un poème visuel où chantent les couleurs…

Seine a rencontré Paris (La)

Joris Ivens, 1957

Joris Ivens eut une longue carrière d’artiste militant mais ne renonça jamais au regard poétique qu’il aimait porter sur les choses.

Aventures de Till l’Espiègle (Les)

Joris Ivens, 1956

Till est choqué par la mort de son père et se bat contre les conquérants espagnols.

Chant des fleuves (Le)

Joris Ivens, 1954

Ce documentaire prend pour thème six grands fleuves : Mississipi, Amazone, Gange, Nil, Yang Tsé, Volga et développe – par l’utilisation du montage parallèle – la problématique mondiale du travail des hommes, leur exploitation, colonisation, la nécessité pour eux de s’unir.

Premières années : Pologne (Les)

Joris Ivens, 1949

Ces premières années sont celles de quatre pays qui vont essayer de construire une nouvelle société sur la base du socialisme : la Tchécoslovaquie, la Bulgarie, la Pologne et la Yougoslavie…

Alarme !

Joris Ivens, 1943

Les bateaux de la force marine canadienne protègent les convois de navires marchands contre le fusilier marin allemand.

Notre front russe

Joris Ivens, 1941

Film de montage, co-réalisé avec L. Milestone, à partir de matériaux empruntés aux actualités soviétiques, ce film montre l’avant et l’après de l’attaque hitlérienne et vise à expliquer que les américains ont un allié naturel en l’Union Soviétique dans la lutte contre le fascisme…

Électrification de la Terre (L’)

Joris Ivens, 1940

Les changements apportés par l’électrification d’une zone rurale à travers le portrait d’une famille d’agriculteurs de l’Ohio.

400 Millions (Les)

Joris Ivens, 1939

Documentaire sur la résistance du chinois contre l’invasion japonaise et l’occupation de Manchuria. Le chinois avait regroupé les forces contre cet ennemi commun.

Terre d’Espagne

Joris Ivens, 1937

Le film de Joris Ivens se déroule sur deux plans : d’une part la guerre et d’autre part, les paysans qui font tout pour assurer ces récoltes qui permettront aux Madrilènes de manger, aux combattants de continuer la lutte.

Nouvelle Terre

Joris Ivens, 1933

Un nouveau montage du film tourne en 1930 : « Zuiderzee » plus concentré, insistant plus sur la dimension sociale et politique.

Komsomol ou Le chant des héros

Joris Ivens, 1932

Ce film, entièrement tourné à la gloire des travailleurs de l’Union Soviétique, nous montre la construction d’un haut fourneau dans une région quasiment désertique.

Créosote

Joris Ivens, 1932

Film de commande, réalisé pour démontrer l’importance de la créosote - huile obtenue à partir des produits de distillation du coke - dans la conservation du bois.

Symphonie industrielle

Joris Ivens, 1931

« Philips Radio », baptisé « Symphonie industrielle » par les Français, est à la fois un éloge au progrès technologique et une démonstration de la monotonie du travail à la chaîne.

Zuiderzee

Joris Ivens, 1930

Zuiderzee symbolise le combat séculaire du peuple hollandais contre la mer pour gagner de nouvelles terres. Le film montre la phase terminale de la construction de la grande digue qui isola définitivement le Zuiderzee de la mer du Nord.

Nous batissons

Joris Ivens, 1930

Plans d’ensemble de constructions modernes, Une oeuvre muette, simple et méthodique qui dévoile tout le talent de Joris Ivens.

Pilotis

Joris Ivens, 1929

Ce film destiné à aider à la campagne de recrutement des travailleurs du bâtiment occupés à la construction de routes, de digues, d’immeubles sur pilotis et à l’assèchement du Zuiderzee

Brisants (Les)

Joris Ivens, 1929

Mi-documentaire, mi-fiction - l’histoire d’un marin au chômage qui pour vivre engage la bague de sa fiancée - ce film met en scène, autant que les humains, les brisants, immenses rouleaux de vagues qui déferlent sur la plage.

Pluie (La)

Joris Ivens, Mannus Franken, 1929

Amsterdam, un ciel qui se couvre, le vent, les premières gouttes de pluie dans les canaux. La caméra est alerte et vivante.

Etudes des mouvements

Joris Ivens, 1928

Etudes de mouvements filmés dans les rues de Paris.

Pont (Le)

Joris Ivens, 1928

Un pont ; quelque part en Hollande. En fait, pas n’importe quel pont ; certainement une construction récente de l’époque, filmée sous tous ses angles, sous toutes ses coutures…

Flèche ardente (La) / hutte (La)

Joris Ivens, 1912

Mon premier film, c’est une histoire d’indiens, évidemment.