Agat Films et cie

http://www.agatfilms.com/

 52 rue Jean-Pierre Timbaud  75011 Paris  Tél. 01 53 36 32 32  Fax. 01 43 57 00 22  @ : courrier@agatfilms.com

Films dans la base

Vincennes, l’université perdue

Virginie Linhart, 2016

Ce documentaire retrace l’épopée de la fac de Vincennes, de sa création après les événements de mai 68 jusqu’à sa démolition à l’été 1980. Raconter Vincennes, c’est faire revivre dix années uniques d’intense effervescence intellectuelle et politique, d’inventivité pédagogique et artistique, d’utopies, d’espoirs, et de trahisons qui dans un lieu unique – le bois au nom éponyme – ont marqué la grande Histoire.

Examen d’État

Dieudo Hamadi, 2014

À Kisangani, un groupe de lycéens qui n’ont pas les moyens de s’acquitter de la «  prime des professeurs  » s’organise pour préparer ensemble l’examen d’État. Ce documentaire suit ce groupe, et mêle désaffection pour la vénérable institution et nécessité pour les adolescents de décrocher malgré tout le baccalauréat congolais, dit «  examen d’État  ».

Voix de la France (Les)

Loïc Prigent, 2007

Et si l’élection présidentielle était avant tout l’occasion d’un vaste débat, d’une prise de parole collective, d’une sorte de mise au point du pays ? Le film propose d’écouter les impressions des citoyens français et de décrypter l’évolution de leurs opinions pendant la campagne.

Grèves à la chaîne

Thierry Nouel, 2006

Deux grèves dures à la télévision, filmées de l’intérieur, mais sous le regard du temps : en 1997, à France 3, grève générale où se posent encore les questions de représentation syndicale, de négociation, mais aussi de trahison et d’utopie révolutionnaire.

Nature contre nature

Lucas Belvaux, 2005

Sébastien Chantoux, psychanalyste, décide de partir s’installer dans la Creuse. S’adaptant peu à peu aux usages locaux, il s’inscrit à « Troc’en Creuse », une association qui met en valeur l’échange entre les individus.

Citizen cam

Jérôme Scemla, 1999

La police de Reykjavik a lancé en 1996 une chaîne de télévision qui retransmet 24 heures sur 24 les images de deux cents caméras de surveillance. Elle défie la morale et la liberté individuelle à chaque instant. Analyse d’un succès qui pourrait bien s’exporter rapidement.

Génération Hip-Hop - Le mouv’ des ZUP

Jean-Pierre Thorn, 1998

« Génération Hip Hop ou le Mouv’ des ZUP » nous propulse dans l’univers des banlieues, à travers des groupes de jeunes qui ont fait de la danse urbaine leur moyen d’expression. Le film interroge ce phénomène qui mobilise des dizaines de milliers de participants et contribue, à son niveau, à forger la nouvelle identité française.

Cinéma, une histoire de plans (Le)

Alain Bergala, 1998

Cette série est une approche vivante de cent ans de cinéma à travers la notion de plan.

Marchand, des artistes et des collectionneurs (Un)

Jean-Luc Léon, 1996

En, 1996, après une impressionnante flambée des prix dans le marché mondial de l’art, celui-ci s’effondre. En France, Marianne et Pierre Nahon, connaisseurs du milieu, sont parvenus à ouvrir des galeries dans un contexte sinistré. Jean-Luc Léon a décidé de suivre pendant un an leur parcours, pour mieux comprendre ce milieu très fermé. A travers de nombreux entretiens, il trace un portrait d’un univers où les rivalités et les rapports de forces sont constants…

Faire kiffer les anges

Jean-Pierre Thorn, 1996

Pour Jean-Pierre Thorn, « le mouv’ hip hop, à travers graff, rap, danse, permet à toute la jeunesse exclue de dire : J’EXISTE ».