Inventer d’autres possibles. 50 ans après Mai 68

Le Mois du film documentaire 2018 ne pouvait faire l’impasse sur l’anniversaire de Mai 68, tant le cinéma documentaire tient une place importante dans la mémoire de ces événements (Voir notamment la programmation de la Décade cinéma et société 2008).

Dans la brèche ouverte il y a cinquante ans, s’inventent, aujourd’hui, des modes de pensée et des modes d’agir qui visent à montrer qu’un autre monde est possible, et le cinéma continue d’être le témoin de ces nouvelles utopies. C’est de ces nouvelles formes d’engagement, ces mouvements citoyens, ces luttes pour un monde meilleur et durable, que traiteront les films de la programmation Inventer d’autres possibles. 50 ans après Mai 68, proposée par Autour du 1er mai, dans le cadre du Mois du doc 2018. Ce sera notre manière de commémorer Mai 68, et de le relier aux problématiques sociétales actuelles.

Au cœur de cette filmographie, des citoyens qui agissent et qui proposent des alternatives :

  • alors que l’on nous parle de la crise migratoire, nous proposons un film qui montre un bel exemple d’accueil et d’hospitalité pour les migrants

  • face à l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame des Landes, un film qui montre un hameau de la ZAD où cohabitent des agriculteurs et des zadistes

  • en opposition aux fermetures d’usine et aux pressions économiques, des films qui montrent des travailleurs qui se réapproprient leur usine ou qui inventent une autre organisation du travail

  • deux films qui montrent comment les citoyens peuvent faire porter leur voix et s’organiser contre le pouvoir économique et politique qui écrase les citoyens

  • des films qui proposent de se mettre en marche face à l’urgence écologique.

Ces films seront à la disposition de tous les programmateurs du Mois du film documentaire, en novembre 2018, avec des droits de projection négociés.

Filmographie réalisée en lien avec l’association Images en bibliothèques, coordinatrice du Mois du film documentaire.

Pieds sur terre (Les)

Batiste Combret, Bertrand Hagenmüller, 2017

Au cœur de Notre-Dame-des-Landes, le Liminbout, hameau d’une dizaine d’habitants tient le haut du pavé. Agriculteur historique, paysans syndicalistes, locataires sur-endettés venus chercher une autre vie, squatteurs plus ou moins confirmés y apprennent à vivre et à lutter ensemble au quotidien. «  Ici, disent-ils, on ne fait pas de la politique : on la vit.  » Loin des représentations habituelles de la ZAD, le film est une immersion dans le huis-clos de ce village devenu au fil des années symbole de la lutte contre l’aéroport et son monde.

Prochain arrêt : Utopia

Apostolos Karakasis, 2016

Lors de la fermeture de l’usine grecque de matériaux de construction, Vio.Me, à Thessalonique, 70 employés courent le risque de ne plus jamais trouver de travail. Ils décident alors d’occuper l’usine et de la faire fonctionner eux­-mêmes, avec les principes d’égalité et de démocratie directe. Ce documentaire suit leur aventure et leur combat contre les lois, la bureaucratie et leurs propres limites.

Un Paese di Calabria

Shu Aiello, Catherine Catella, 2016

À Riace, une ville calabraise vidée par l’émigration, est née une utopie. Riace a décidé d’accueillir les migrants débarquant sur les côtes italiennes.Aujourd’hui, les maisons abandonnées sont à nouveau habitées, et la ville est revenue à la vie.

Food coop

Tom Boothe, 2016

En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance. C’est la coopérative alimentaire de Park Slope, un supermarché autogéré où 16 000 membres travaillent 3 heures par mois pour avoir le droit d’y acheter les meilleurs produits alimentaires dans la ville de New York aux prix on ne peut moins chers.

Afectados (Rester debout)

Silvia Munt, 2015

Frappée de plein fouet par la crise économique de 2008, l’Espagne a vu son taux de chômage frôler les 27% en 2012. Des centaines de milliers de personnes se sont alors retrouvées dans l’incapacité de rembourser leur crédit immobilier puis expulsées de leur logement, tout en restant endettées auprès de leur banque. À Barcelone, un collectif citoyen s’est mis en place pour proposer son aide à ces victimes de prêts toxiques… Ce documentaire donne la parole à plusieurs personnes membres de ce collectif, qui racontent leur histoire…

Lois et des hommes (Des)

Loïc Jourdain, 2015

John O’Brien, un pêcheur de la petite île de Bo Finne en Irlande ne savait pas qu’il se lancerait dans une longue croisade quand il a initié avec l’aide d’un groupe d’insulaires, d’experts internationaux et d’ONG, une campagne européenne pour retrouver son droit ancestral de pêcher. Filmé pendant 8 ans, ce documentaire raconte comment cet homme s’est lancé au cœur de la nouvelle réforme de la pêche commune à Bruxelles pour comprendre et essayer de changer le système qui lui a tout enlevé. C’est l’histoire d’un homme, l’histoire d’une communauté, d’un pays et de toute l’Europe entière.

Intérêt général et moi (L’)

Sophie Metrich, Julien Milanesi, 2015

Une autoroute construite mais vide (l’A65 Langon-Pau), un projet ferroviaire pharaonique (la LGV GPSO), un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans (Notre Dame des Landes). Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général  ? Comment  ? Un film sur la démocratie des grands projets, sur la façon dont on prend et ressent ce type de décisions, aujourd’hui, en France.

Changement de propriétaire

Aurélien Lévêque, Luba Vink, 2015

Changement de propriétaire suit de l’intérieur une aventure citoyenne défendant une idée aussi fiable qu’utopique : celle de la terre comme bien commun. Rassemblés par l’action concrète, les membres du mouvement Terre de Liens mettent en œuvre les moyens nécessaires à la mutation de notre rapport à la terre. Le film montre qu’à travers cet engagement, c’est l’organisation même de notre société qui est remise en question.

Ambiance bois, le travail autrement

Sophie Bensadoun, 2014

Ambiance Bois est une SAPO, Société Anonyme à Participation Ouvrière, créée il y a 25 ans sur le Plateau de Millevaches. Un fonctionnement exemplaire d’une entreprise rentable et humaine, qui propose de travailler autrement.

Nous vieillirons ensemble, la saga des Babayagas

Jean-Marc La Rocca, 2013

La Maison des Babayagas est une alternative aux maisons de retraite traditionnelles. Cette structure d’habitation autogérée, créée à Montreuil-sous-Bois, accueille des femmes âgées aux revenus modestes. Jean-Marc La Rocca a suivi les futures pensionnaires dès leur emménagement.

Jours tranquilles au musée précaire Albinet

Coraly Suard-Hirschhorn, 2006

Le film s’appuie sur une expérience artistique hors du commun, le Musée Précaire Albinet, exposition de chef-d’oeuvres originaux, prêtés par le Centre Pompidou, dans une cité HLM de la Seine-Saint-Denis.

Louise, son père, ses mères, son frère et ses sœurs

Stéphane Mercurio, Catherine Sinet, 2004

Un dîner, bruyant, drôle. Autour de la table, une bien curieuse famille, celle de Louise : son père, ses mères, la femme de son père, ses frères et sœurs. Françoise et Gérard s’aiment depuis 44 ans. Ils ont trois enfants. Sybille et Sylviane s’aiment depuis 23 ans. Elles voulaient un enfant. Elles ont demandé à leur amie Françoise de leur prêter Gérard, son mari. Celle-ci a accepté.

Christiane et Monique (LIP V)

Carole Roussopoulos, 1976

En 1976, Monique (assistante de publicité) et Christiane (OS) parlent de la difficulté d’être femme dans une usine en lutte (Lip), des problèmes de démocratie interne dans le syndicat et de la finalité du travail dans la situation actuelle.

Pour aller plus loin