Entre Deux Mai – 1968-1981 les artistes et la politique

Un film de Philippe Pouchain, Yves Riou

 2015  France  Documentaire  52 min  N&B et Couleur  Mode de production : Télévision

 Scénario : Yves Riou, Philippe Pouchain  Image : Wilfrid Sempé  Son : Yolande Decarsin  Montage : Catherine Vilpoux

 Participants : Jack Lang, Guy Bedos, Macha Méril, Jean-Claude Guillebaud, Alain Riou, Romain Goupil, Emmanuelle Loyer, Pascal Ory

Producteurs :
Flach film (10, Boulevard des Batignolles, 75017 Paris, Tél. : 01 56 69 38 38, Fax. : 01 56 69 38 41, @ : flachfilm@flachfilm.com)
INA productions (4, avenue de l’Europe, 94366 BRY-SUR-MARNE, Tél : 01 49 83 26 90 / 01 44 23 11 22, Fax : 01 49 83 25 97, Mail : sdec@ina.fr)

Après Les artistes et le Parti (1945-1968) où les réalisateurs Yves Riou et Philippe Pouchain revenaient sur les relations entre les créateurs et le Parti communiste dans l’après-guerre, le film Entre deux mai 1968-1981 les artistes et la politique plonge le téléspectateur dans le bouillonnement artistique de l’après-68.

Il est apparu évident aux auteurs de poursuivre leur travail sur le moment de basculement de mai 68 à mai 81, une période tout à fait emblématique des rapports complexes entre les artistes et le pouvoir politique. Cette période est une remise en question de toutes les valeurs culturelles, une réaction libertaire contre la société de consommation, une volonté de rupture avec l’ordre établi. C’est aussi l’hostilité à l’égard de toutes les institutions, privilégiant la reconnaissance de l’individu et de ses désirs, mais c’est aussi le droit à la créativité pour tous.

Durant cette période haute en couleurs où la France devient un vaste laboratoire artistique avec le pire et le meilleur, de nombreux artistes se sont remis en question, se sont amusés, se sont dépassés. Certains sont passés à côté de ce bouleversement, d’autres se sont trompés, se sont reniés. Quelques-uns ont surfé sur les vagues de l’opportunisme pour mieux nager vers les cimes de la célébrité. Tout a changé pour le monde artistique et politique, c’est une lame de fond dont nous percevons encore aujourd’hui les effets dans notre société.

Entre enthousiasme, aveuglement et déchirement, c’est le cheminement de ces artistes que nous suivons durant ces treize années.

Pascal Ory et Emmanuelle Loyer (historiens), Ariane Mnouchkine (metteur en scène de théâtre), Jean-Claude Guillebaud (journaliste et écrivain), Macha Méril (comédienne), Romain Goupil (cinéaste), Alain Riou (journaliste), Jack Lang, ministre de la Culture (1981-86 ; 1988-93), Guy Bedos (humoriste) nous font revivre cette période où artistes et intellectuels remettaient tout en question.

France télévisions

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Film en lien :