Quatuor des possibles (Le)

Un film de Edna Politi

 1992  Suisse, France  Documentaire  90 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (anglais, français)

 Musique : Luigi Nono

Producteurs :
Contrechamps productions (8 rue de la Coulouvrenière, 1204 Genève, SUISSE, @ : celine.tissot[@]contrechamps.ch)
Arcanal (92 avenue Kléber, 75116 Paris, Tél : 01 47 27 30 60, Fax : 01 47 04 86 51)
La Sept (N’existe plus, voir Arte France)
Télévision Suisse Romande (20, quai Ernest Ansermet, 1211 Genève 8, tél :  + 41 22 708 20 20)
Distributeur :
Contrechamps productions (8 rue de la Coulouvrenière, 1204 Genève, SUISSE, @ : celine.tissot[@]contrechamps.ch)

Le Quatuor des possibles se présente comme une quête -une enquête- à partir de Fragment-Stille an Diotima, quatuor à cordes de Luigi Nono composé en 1980 sur des fragments de Hölderlin. A travers le travail d’interprétation du quatuor Arditti, Edna Politi découvre les possibles d’une oeuvre, qui touche à la litérature et à l’astrophysique, où « chaque note est une expérience en soi ». Fragment est une oeuvre dépouillée, intérieure, qui voudrait tendre vers le silence ; elle définit un rapport au temps particulier, développant la notion de l’attente sans but et toujours renouvelée. Nono désirait avec sa partition créer un univers suggestif dans lequel les fragments de Hölderlin stimuleraient l’imaginaire des interprètes. Edna Politi, par une approche fragmentée, filmant le quatuor dans de multiples lieux (Venise, puis Royaumont), par un travail sur l’eau et ses réfractions, déstabilise elle aussi notre rapport à l’espace et au temps. Elle distille l’information nécessaire pour amener peu à peu à la compréhension sensible de l’oeuvre, nous laissant découvrir les références à Beethoven, Verdi, Maderna, Ockeghem, mais aussi l’engagement éthique et politique de Nono.

Pour découvrir ce film

Plateforme Tënk :
Actuellement disponible en vidéo à la demande

Le film dans la base

Chemin d’accès :