Ici finit l’exil

Un film de Kiyé Simon Luang

 2010  France  Documentaire  82 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Image : Aaron Sievers  Son : Céline Bellanger, Caroline Fontana, Kiyé Simon Luang  Montage : Julien Girardot

Producteurs :
Shellac Sud (Friche La Belle de Mai, 41 rue Jobin, 13003 Marseille, France, shellac(@)altern.org)
Association Film flamme (1 rue François Massabo, 13002 Marseille, Tel. 04 91 91 58 23, polygone.etoile@wanadoo.fr)

Le film Ici finit l’exil croise intimement les parcours de vie d’une famille laotienne - frère, sœur, mère naturelle, mère adoptive, cousins, cousine, enfants - qui a trouvé en France une terre d’asile dont l’autre nom est exil. C’est un portrait de la France par un enfant des colonies, de l’intérieur d’une des nombreuses diasporas venues par vagues en métropole dans le mouvement d’un vingtième siècle tumultueux. L’exil du titre désigne tout à la fois l’exil des corps, des mémoires, des pensées, des paysages, des langues maternelles et d’adoption, des lieux, des sons et des sensations. Ici finit l’exil : une histoire évadée des livres d’histoire.

« La route du retour ne se trouve pas en revenant sur ses pas, en imaginant qu’on peut faire le trajet dans l’autre sens. Pour nous, le voyage vers nos origines s’accomplira hors des sentiers ordinaires, par les moyens du cinéma, en suivant les fils de nos souvenirs et de nos histoires entrelacées. Les mots « Ici finit l’exil » marquent notre ancrage définitif dans la terre de France et jettent un pont entre notre pays d’accueil et le Laos de notre enfance. »

Le film dans la base

Chemin d’accès :