Tampopo (タンポポ)

Un film de Jūzō Itami

 1985  Japon  Fiction  115 mn  Couleur  35 mm  Mode de production : Cinéma  VOSTF (japonais)

 Scénario : Jūzō Itami  Musique : Kunihiko Murai  Image : Masaki Tamura  Montage : Akira Suzuki

 Participants : Tsutomu Yamazaki, Nobuko Miyamoto, Ken Watanabe, Kōji Yakusho, Rikiya Yasuoka, Yoshi Katō

Producteurs :

Tampopo, une jeune veuve, gère, sans succès, un petit restaurant de «  ramen  ». Sa vie va basculer le jour où un client, Goro, routier gourmand à la dégaine de cow-boy, décide de lui enseigner l’art et la manière de cuisiner les nouilles. Leur histoire croisera aussi les aventures érotico- alimentaires d’un homme en complet blanc, l’obsession compulsive d’une vieille dame, le dernier repas d’une mère de famille, un dîner d’affaires… A ce canevas déjà original, Jūzō Itami ajoute une mise en scène qui parodie avec un évident grand plaisir les westerns spaghetti de Sergio Leone. Itami n’hésite pas à exposer certains des travers de la société japonaise, de la recherche effrénée de la perfection au conformisme le plus généralisé. Le réalisateur fait exploser les notions de genre et de bon goût, et multiplie les petites digressions fonctionnant comme autant de sketches très amusants qui entretiennent chacun un rapport étroit à la nourriture. Un tel film est certainement impensable dans des cultures où l’approche à la nourriture ne connaît pas cet esprit de sérieux profond, de fanatisme presque, que l’on trouve en Asie, en particulier au Japon, un pays avec une culture unique en matière de cuisine. Cette tradition fait partie intégrale de la vie quotidienne. Jūzō Itami montre que s’il est possible de prendre au sérieux la nourriture au Japon, il est aussi possible de jouer avec celle-ci. Tampopo est un film qui donne faim et qui nous fait goûter un cinéma d’une saveur inclassable.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Films en lien :