Extérieur nuit

Un film de Jacques Bral

 1980  France  Fiction  112 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Jacques Bral, Jean-Paul Leca, Julien Lévi  Musique : Karl-Heinz Schäfer  Montage : Anna Ruiz, Jacques Bral

 Distribution : Christine Boisson : Cora, Gérard Lanvin : Léo, Jean-Pierre Sentier : Charles, André Dussollier : Bony, Elisabeth Margoni : Véronique, Marie Keime : la femme, Lydie Pruvot : la fille du club de jazz

Producteur :
Les Films noirs (Thunder Films International, 21 rue de Bellefond, 75009 Paris, tel : 01 42 85 50 51, fax : 01 40 16 91 32, info@thunder-films-international.com)
Distributeur :
Thunder film international (21 rue de Bellefond, 75009 Paris, tel : 01 42 85 50 51, fax : 01 40 16 91 32, info@thunder-films-international.com)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

Après avoir rompu avec son passé, Léo, musicien de jazz, s’installe provisoirement chez Bony, un vieil ami écrivain.

Tous deux font la connaissance de Cora, une jeune femme marginale et solitaire qui conduit un taxi. Drôle de fille qui sort ses griffes à la moindre occasion et qui fait le dos rond quand on s’y attend le moins. Ils se sentent très attirés par elle.

Entre Cora et Léo, que sa situation rend disponible, se tissent, au fil des nuits, des rapports amoureux intenses, tendres et violents. Un jour, Cora se rend chez Bony, mais Léo est absent. Bony tente de la séduire. Cora prétend se foutre de tout et finit par céder à ses avances. La nuit suivante, elle rançonne un client, mais l’aventure se termine mal. C’est le visage tuméfié que Léo et Bony la retrouvent devant la porte de l’appartement. Quelques heures plus tard, les deux hommes se sont endormis. Le soleil s’est levé et Cora a disparu avec l’argent que Bony venait de recevoir de son éditeur.

(source : Les Films noirs)

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :