Techniquement si simple

Un film de René Vautier

 1970  France  Documentaire  15 mn  Noir & Blanc  35 mm, Dvd  Mode de production : Cinéma

Producteur :
Distributeur :
Cinémathèque de Bretagne (2 avenue Clémenceau, BP 6611, 29266 Brest, Tél : 02 98 43 38 95, Fax : 02 98 43 38 97, @ : renseignements@cinematheque-bretagne.fr)
 Éditeur :
Les Mutins de Pangée (BP 90 808, 75828 Paris Cedex 17, Tél : 07 60 02 44 88, @ : contact@lesmutins.org)

Essai préalable au tournage d’Avoir vingt ans dans les Aurès. Un technicien coopérant, bourreau ordinaire, se remémore son « travail technique ». Durant la guerre d’Algérie, il installait des mines qui tuent encore de nombreux civils.

« Réalisateur du premier film anticolonialiste français, Afrique 50, René Vautier n’a eu de cesse de dénoncer le colonialisme. « J’ai toujours considéré une caméra comme une arme de témoignage. Mais ce n’est pas une arme qui tue. Au contraire, ça peut être un instrument de paix. C’est pour cela que je me suis bagarré pendant cinquante ans pour qu’il y ait des dialogues d’images, et tous les films que j’ai faits, je considère que ce sont des dialogues d’images. Le réalisateur prend parti. Il s’engage d’un côté, mais il donne aussi la parole aux gens d’en face.  »

René Vautier, entretien avec A. Doinel, in Alternative Libertaire, n°130, 2004

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Projeté dans les festivals :
Bobines rebelles (Royère de Vassivière)
Film en lien :

Pour aller plus loin

Film programmé dans le cadre de la 7ème édition de la Décade Cinéma et Société : El Djazaïr ! France-Algérie, du colonialisme à aujourd’hui