Temps du ghetto (Le)

Un film de Frédéric Rossif

 1961  France  Documentaire  80 min  Noir & Blanc  35 mm  Mode de production : Cinéma

 Musique : Maurice Jarre  Montage : Suzanne Baron

Producteur :
Les Films de la Pléïade (3, rue Hautefeuille, 75006 Paris, Tel: 01 40 46 97 98, Fax: 01 40 46 89 88, mail : filmsdujeudi@filmsdujeudi.com)
Distributeur :
Les films du Jeudi (3 rue Hautefeuille, 75006 Paris, Tél : 01 40 46 97 98, Fax : 01 40 46 89 88, @ : filmsdujeudi@filmsdujeudi.com)
 Éditeur :
Éditions Montparnasse (12 villa Cœur de Vey, 75014 Paris, téléphone : 01 56 53 56 53, fax : 01 56 53 56 59, mail : accueil@editionsmontparnasse.fr )

La Pologne fut la première nation à subir les assauts de l’hitlérisme. Le 27 septembre 1939, Varsovie capitule. Peu de temps après la promulgation des lois raciales, c’est la constitution du ghetto : parquage de tous les juifs dans un quartier de Varsovie, fermé par un mur de 3m de haut, avec interdiction d’en sortir sous peine de mort. Bientôt 600 000 juifs s’entassent à 14 par pièce et dans des rues étroites, coupés du monde extérieur. C’est le temps des humiliations, des dénonciations, le temps du juif. Piétinement incessant dans les rues, trafic avec les policiers allemands. Aux ravages de la faim s’ajoutent d’autres fléaux : le froid, le typhus, l’humiliation, l’anéantissement de la personnalité. Une police îsraélite est recrutée parmi les fils de famille. La peur, une inquiétude éternelle régnent sur ces hommes marqués par un malheur infini. Seuls les juifs religieux puisent en leur foi la force de mourir calmement. D’autres vont chercher chaque soir dans les soixante boîtes de nuit du ghetto le mystère de l’oubli. Le plus atroce est la misère des enfants. Le temps de l’enfance est aboli. Ces enfants sont devenus de petits vieillards. Ces enfants qui regardent la mort sont « notre mort », la plus grave des accusations. Le temps du ghetto, c’est aussi le temps de le dignité. La révolte juive est suivie de l’incendie du ghetto en mai 1943. C’est alors l’anéantissement. 600 personnes à peine, qui ont pu s’enfuir, survivront. L’emplacement du ghetto de Varsovie n’est plus qu’un immense champ de gravats.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :
Vidéo :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :