Doclisboa

Lisbone - Portugal- – octobre

http://www.doclisboa.org/

 Casa do Cinema  Rua da Rosa, 277 - 2º  1200-385 Lisboa  PORTUGAL  @ : doclisboa@doclisboa.org

International dans sa programmation, fortement ancré dans la ville, dans sa communauté cinéaste et cinéphile, Doclisboa fait partie de ces manifestations rares dont la programmation se déploie comme une véritable pensée, une vision du monde. À partir du socle documentaire qui lui sert d’ADN, elle traverse les continents, les périodes, embrassant une multitude de regards, d’histoires, de formes d’écritures, y compris fictionnelles.

(source : Isabelle Régnier, Le Monde)

Films dans la base

Quelle folie

Diego Governatori, 2018

Aurélien est un ami très proche, atteint du syndrome autistique d’Asperger. Parmi les symptômes, une utilisation atypique du langage qui complique son intégration dans la société. Sa parole témoigne en effet d’une certaine difficulté à incorporer les codes qui régissent les liens et les interactions sociales, ce qui l’exclut de ce fait de toute altérité durable. Au-delà de ce que l’autisme peut expliquer, au-delà aussi des hypothèses que je pourrais formuler, il est un témoignage à son propos qui m’intéresse vivement : le sien. Comment se voit-il, se pense-t-il, s’impressionne-t-il, se vit-il  ?

Chjami è Rispondi

Axel Salvatori-Sinz, 2017

Dix ans après sa dernière visite, le réalisateur retourne à Cateri, village corse, berceau de sa famille paternelle, pour y affronter son pèreet dénouer les nœuds.

Babor Casanova

Karim Sayad, 2015

Alger, 2015. Adlan et Terroriste «  naviguent  » dans le quartier du Sacré-Cœur à la recherche de quelques dinars. Entre petits trafics et parking informel, ils attendent le week-end et le match du Mouloudia d’Alger afin de tuer le vide de leur quotidien.

I don’t belong anywhere - Le cinéma de Chantal Akerman

Marianne Lambert, 2015

Ce documentaire évoque quelques uns des 40 films réalisés par Chantal Ackerman. Cinéaste expérimentale, nomade, elle nous fait partager son parcours cinématographique qui ne cesse de questionner le sens de son existence au risque de chercher son public ou de s’y confronter.

Volta a terra

João Pedro Plácido, 2014

Ce documentaire raconte l’histoire d’une communauté en voie de disparition : celle de paysans qui pratiquent l’agriculture de subsistance dans un hameau montagnard du nord du Portugal, déserté du fait de l’immigration. Entre l’évocation du passé et celle de leur avenir incertain, les 49 habitants nous font traverser quatre saisons, depuis la jachère hivernale jusqu’à l’arrivée des fils prodigues au mois d’août.

Vous qui gardez un cœur qui bat

Antoine Chaudagne, Sylvain Verdet, 2014

À l’est de l’Ukraine, un groupe de mineurs de fond s’enivre en racontant la mort de l’un des leurs dans un accident. Les plus jeunes n’ont d’autre perspective que la mine de charbon, les anciens avouent y avoir gâché leur vie. Parmi eux, Slava, trente ans, rêve secrètement de rejoindre, sur les rives de la mer Noire en Crimée, la jeune femme qu’il vient de rencontrer sur Internet.

Gangster backstage

Teboho Edkins, 2013

À l’occasion d’un casting en Afrique du Sud, Teboho Edkins demande à des gangsters de mettre en scène leur propre image.

Kelly

Stéphanie Régnier, 2013

À portée de regard, l’Europe se profile comme une entité floue. Elle reste inatteignable pour Kelly qui l’observe avec rage. Devant la caméra elle rejoue son destin : sa vie sage au Pérou, sa vie clandestine en Guyane française, la famille, l’amour, la débrouille…

What a fuck am i doing on this battlefield

Nicolas Peltier, Julien Fezans, 2012

Ce film tente de rendre compte de l’univers sombre et torturé du musicien Matt Elliott, également connu pour ses travaux au sein de la formation Third Eye Foundation. C’est au travers de ses expériences humaines et musicales, que nous découvrons un homme révolté et lucide, en constante observation, qui n’est pas effrayé de donner ses opinions sur notre société contemporaine.

Hypothèse du Mokélé-Mbembé (L’ )

Marie Voignier, 2011

Au Cameroun, un homme arpente la jungle et les berges boueuses des rivières depuis plusieurs années à la recherche d’un animal inconnu de la zoologie : le Mokélé-Mbembé. Les pygmées décrivent cet animal comme une sorte de rhinocéros à queue de crocodile et à tête de serpent. Certains affirment l’avoir déjà rencontré près de la rivière. L’explorateur nous entraîne dans une quête acharnée pour trouver des traces de l’animal dans un univers où le vraisemblable se mêle au légendaire, nous ramenant aux sources de la croyance et de la fiction.

Hinterland

Marie Voignier, 2009

À 70km de Berlin, installé sur une ancienne base militaire un immense dôme métallique aux allures de vaisseau spatial abrite désormais un parc tropical saisissant. À travers la découverte de Tropical Islands et des multiples sédiments historiques sur lesquels il est implanté, le film propose une singulière mise en perspective d’un lieu avec son histoire, une archéologie poétique de notre rapport au temps, à l’espace et à l’illusion.

Par conviction

Julie Frères, 2007

En février 2007, les Portugais sont appelés à voter pour ou contre la dépénalisation de l’avortement. Partant du quotidien de 4 femmes aux convictions radicalement ppposées, le film suit la campagne référendaire, en coulisses, dans la rue et à travers les médias.

First day (The)

Marcin Sauter, 2007

Les enfants de la toundra vivent dans des tentes, au milieu d’une nature encore sauvage. Mais voilà qu’arrive le jour fatidique ou il leur faut tout quitter, à commencer par leurs parents, pour gagner par hélicoptère l’internat de la ville la plus proche.