Les films manifestes

Parfois certains films deviennent le manifeste d’une génération ou d’une nouvelle forme d’écriture.

Films dans la base

Casting

Emmanuel Finkiel, 2001

Entre 1994 et 1998, pour la préparation de deux films Mme Jacques sur la Croisette et Voyages, Emmanuel Finkiel organise un casting « sauvage » de non professionnels au sein de la communauté ashkénaze française.

Histoire de vent (Une)

Joris Ivens, Marceline Loridan, 1988

Un vieil homme, seul sur une dune de sable, attend le vent. Cet homme n’est autre que Joris Ivens lui-même qui se met en scène pour filmer l’invisible.

Vincent, François, Paul et les autres

Claude Sautet, 1974

La référence du film choral dramatique sur fond de chronique sociale, où l’amitié reste omniprésente.

Charme discret de la bourgeoisie (Le)

Luis Buñuel, 1972

Des amis issus de la grande bourgeoisie et aux activités pas toujours très honnêtes s’invitent à diner régulièrement mais sont à chaque fois empêchés par des évènements saugrenus.

Saisons (Les)

Artavazd Pelechian, 1972

Pelechian braque sa caméra sur les scènes de la vie quotidienne d’éleveurs de moutons de la montagne arménienne. Les saisons se suivent, prolongeant les rites de ces éleveurs dans un éternel recommencement.

Train en marche (Le)

Chris Marker, 1971

Portrait d’Alexandre Medvedkine et de son expérience ciné-train transformé en unité de production mobile pour filmer les problèmes de la révolution Russe et du développement économique en 1930.

Lettre à mon ami Pol Cèbe

Michel Desrois, 1970

Où le ruban d’une autoroute se met à enregistrer les pensées.

Charles mort ou vif

Alain Tanner, 1969

Portrait d’un homme qui décide de quitter sa vie confortable de patron bourgeois pour mener une vie retirée auprès d’un couple bohème : là, il retrouve sa liberté de pensée et le goût de vivre.

Révélateur (Le)

Philippe Garrel, 1968

Le Révélateur, premier film muet annonciateur d’une longue série s’avère en tout point un chef-d’œuvre atypique. Le contexte politique de l’époque (mai 1968) influe considérablement sur sa réalisation.

Charnière (La)

Antoine Bonfanti, 1968

La réaction sonore des ouvriers suite à la première projection de A BIENTOT J’ESPERE de Mario Marret et Chris Marker.

Loin du vietnam

Collectif : Jean-Luc Godard, Joris Ivens, William Klein, Claude Lelouch, Chris Marker, Alain Resnais, 1967

1967, un groupe de cinéastes décide d’affirmer son soutien au peuple vietnamien en lutte contre les USA, le but n’étant pas de réaliser un documentaire sur le Vietnam, mais d’ouvrir une réflexion sur cette guerre impérialiste.

La ricotta (Le Fromage blanc)

Pier Paolo Pasolini, 1963

Un réalisateur reconnu tourne une version de la Passion du Christ. Sur le plateau entre les prises, les acteurs passent le temps. L’un d’entre eux, Stracci n’a qu’une idée en tête : trouver à manger…

Jetée (La)

Chris Marker, 1962

Une catastrophe nucléaire a détruit toute vie humaine à la surface de la terre. Paris a été rayé de la carte. Les « vainqueurs » de cette guerre nucléaire cherchent le moyen de sauver la race humaine.

Chronique d’un été

Jean Rouch, Edgar Morin, 1960

Etes-vous heureux  ? Edgar Morin et Jean Rouch interviewent la france des années 1960. Le film est également un questionnement sur le cinéma.

Sergent Robert (Le) (Cinq colonnes à la Une)

, 1959

Reportage sur la famille d’un appelé, couplé avec des images de ce jeune homme en Algérie.

Lettre de Sibérie

Chris Marker, 1958

Sur les mêmes images trois commentaires différents sur le régime communiste : l’un élogieux, l’autre critique, le dernier n’ayant rien à voir avec la politique.

Nuit du chasseur ( La)

Charles Laughton, 1955

Régulièrement cité dans les classements des plus grands chefs-d’oeuvre cinématographiques, La Nuit du chasseur est l’unique film réalisé par l’acteur Charles Laughton. Dans une atmosphère remplie de visions obscures, deux enfants sont traqués par un ange exterminateur.

Maîtres fous (Les)

Jean Rouch, 1955

Tourné en un seul jour, le film montre les pratiques rituelles d’une secte religieuse. Les pratiquants du culte Hauka, des travailleurs des régions du Niger venus à Accra, se réunissent à l’occasion de leur grande cérémonie annuelle.

Pointe courte

Agnès Varda, 1954

Un couple sur le point de se séparer, se questionne dans les lieux que la femme découvre, là où l’homme a été élevé, un petit village de pêcheurs près de Sète, La Pointe Courte.

Troisième homme (Le)

Carol Reed, 1949

Sur invitation de Harry Lime, son ancien ami d’études, Holly Martins, auteur de romans de western, arrive à Vienne. À peine arrivé, il a juste le temps d’assister aux obsèques de son ami, prétendument tué dans un accident de voiture. Dans cette Vienne de l’après Seconde Guerre mondiale encore en ruine et divisée en différents secteurs d’occupation alliés, Harry Lime aurait participé activement à la vente de médicaments contrefaits — la pénicilline — sur le marché noir. Troublé, Holly Martins va mener son enquête.

Terre tremble (La)

Luchino Visconti, 1948

L’aîné des Valastro, une famille de pêcheurs, se révolte contre les mareyeurs. Propriétaires des bateaux et des filets, ils sont en position de force pour acheter le poisson au plus bas prix, réduisant du même coup les pêcheurs à la misère.

Dame de Shanghaï (La)

Orson Welles, 1947

Le marin Michael O’Hara vole au secours d’Elsa Bannister, aux prises avec des malfaiteurs. Le lendemain, le mari de celle-ci embauche le matelot sur son yacht pour une croisière. Une idylle naît entre Michael et Elsa, surprise par Grisby, l’associé de Bannister. Celui-ci veut conclure avec le jeune marin un étrange marché…

Ennemi silencieux (L’)

H.P. Carver, 1930

L’hiver venu, guettés par la famine, les Indiens Ojibwa partent en direction du grand Nord à la recherche des troupeaux de caribous. En toile de fonds du film une rivalité amoureuse.

A propos de Nice

Jean Vigo, 1930

Jean Vigo tourne un pamphlet virulent où Nice devient le lieu clos d’un conflit entre deux mondes.

Homme à la caméra (L’)

Dziga Vertov, 1928

Une journée de la vie quotidienne à Odessa : un opérateur filme, une monteuse visionne ses images, des spectateurs regardent le film qui est fait.

Spéculateur en grains (Le)

David Wark Griffith, 1909

Le film A Corner in Wheat est un court métrage réalisé par D. W. Griffith en novembre 1909 d’après une adaptation d’un roman contemporain (1903) de Frank Norris, The Pit.

Repas de bébé

Louis Lumière, 1895

Dans le jardin de la maison Lumière, la petite Andrée Lumière prend son repas aidée par ses parents, Auguste et Marguerite.

Sortie d’usine (I, II, III)

Auguste Lumière, Louis Lumière, 1895

Considéré comme le premier film de l’histoire du cinéma, il montre des ouvriers sortant de l’usine.