Senso films

http://www.sensofilms.fr/

 4 passage dallery  75011 paris  tél/fax: 01 55 86 37 61  mob: 06 08 76 04 53

Films dans la base

Soleil sombre

Marie Moreau, 2016

Un jour, Djilali est incarcéré. Il laisse seule sa femme, Paulette. Il espère qu’elle ne «  sombrira  » pas dans la déchéance. Leur histoire d’amour est tendre comme une lumière vive qui vibre dans la misère. Soleil sombre traverse ce long temps d’absence de Djilali auprès de Paulette.

Hygiène raciale

Guillaume Dreyfus, 2012

« Hygiène raciale » fut le nom donné à l’eugénisme, en Allemagne, dans les années 1930. Ce film veut raconter l’histoire de cette idéologie, en se concentrant sur l’eugénisme négatif : son but était d’empêcher la propagation de certaines maladies, que la science de l’époque estimait alors héréditaires. L’eugénisme fut l’un des piliers idéologiques du nazisme. Toutefois, cette idéologie n’a pas seulement été appliquée dans l’Allemagne nazie, mais aussi dans d’autres pays occidentaux, et notamment aux États-Unis - avant 1933 et après 1945. L’un des objectifs du film est de faire apparaître certaines continuités : on oublie combien la pensée eugéniste, qui triompha dans une partie du monde occidental avant la Seconde Guerre mondiale, marqua un jalon capital dans le cheminement vers le crime de masse.

Zahia Ziouani, une chef d’orchestre entre Paris et Alger

Valérie Brégaint, 2010

Portrait de Zahia Ziouani qui, à 32 ans, est la plus jeune chef d’orchestre française et dirige, en plus de sa carrière internationale, le Conservatoire de musique et danse de Stains (93). Ce portrait est emblématique de l’aventure contemporaine d’une femme et d’une région, ainsi que des aléas de sa diversité.

Déserteurs de la Wehrmacht (Les)

Guillaume Dreyfus, 2003

Ce film raconte l’histoire de plusieurs déserteurs pendant et, surtout, après la guerre, où, dans la société ouest-allemande, ils étaient stigmatisés par un casier judiciaire et considérés jusque dans les années 1980 comme des « traîtres » et des « lâches » .

Lettres de fin d’apartheid

Catherine Moutout, 2001

Que reste-t-il de l’apartheid  ? L’Afrique du Sud a certes rompu avec son système raciste en 1994, mais le passé n’est pas aboli : les inégalités sociales et les préjugés ne disparaissent pas si vite.