Douro, travail fluvial (Douro, faina fluvial)

Un film de Manoel De Oliveira

 1931-1994  Portugual  Documentaire  18 mn  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma

Distributeur :
Cinemateca Portuguesa/ANIM (R. Barata Salgueiro 39, 1250-165 Lisboa, PORTUGAL, @ : cinemateca@cinemateca.pt)

C’est en voyant le Berlin de Ruttmann, qui fut pour lui une leçon de technique cinématographique, que Manoel de Oliveira eut l’idée de consacrer un film à la ville de Porto. D’entrée de jeu, le réalisateur annonce par un carton la philosophie du film : le fleuve possède une vie propre qui confère son caractère au paysage et aux gens qui travaillent sur ses berges. Tout le monde dépend du fleuve et la caméra accorde à l’eau une place prépondérante.

Le réalisateur a remonté le film en 1994, cherchant à retrouver le montage original, avant sonorisation.

Film programmé dans le cadre du mois du film documentaire 2007 à la BPI du Centre Pompidou à Paris du 10 au 25 novembre : « Avant le direct », l’anthologie du documentaire des années 30 aux années 50

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :