Gabin, gueule d’amour

Un film de Michel Viotte

 2001  France  Documentaire  80 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

Producteur :
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
Distributeur :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)

Jean Gabin a marqué le cinéma dès l’avènement du parlant – dès que sa personnalité et sa gouaille ont pu s’affirmer comme de parfaits « véhicules de texte » (José Giovanni). Michel Viotte compose un document en forme de panégyrique, riche d’extraits de films, d’interviews de Gabin et de personnalités qui l’ont côtoyé. Son approche biographique permet d’appréhender l’évolution et la complexité d’une carrière unique en son genre.

D’abord héraut des idées du Front populaire, puis engagé dans la guerre et les idylles avec Michèle Morgan et Marlène Dietrich, Jean Gabin connaît ensuite une période creuse, jusqu’à ce que Jacques Becker le remette en selle dans « Touchez pas au Grisbi » en 1959.

Vieilli par la guerre, il n’apparaîtra plus que dans des rôles de durs ou de grands patrons, loin de ses premiers personnages. Michel Viotte suit les méandres de son parcours avec l’aide de son biographe André Brunelin et de multiples intervenants. Il prend également appui sur de longs extraits de films, grands monologues et chefs-d’œuvre de retenue, qui lui permettent de mieux décrire la « méthode » Gabin. Loin d’être un acteur de composition, il avait la faculté d’attirer à soi son personnage pour le nourrir de sa propre personnalité.

Servi par ses collaborations avec Renoir, le duo Carné-Prévert ou Michel Audiard, il a inventé un jeu éminemment moderne, tout en maintenant une distance ironique à son métier de « grimacier ».

Mathieu Capel, images de la culture

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :