Fire in the blood

Un film de Dylan Mohan Gray

 2012  Royaume-Uni, Inde  Documentaire  80 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (anglais)

 Scénario : Dylan Mohan Gray  Musique : Ashutosh Phatak  Image : Jay Odedra  Son : Kunal Sharma  Montage : Dylan Mohan Gray , Christopher Seward

Producteurs :
Dartmouth films (Somerset House, Strand, London, WC2R 1LA, ROYAUME-UNI, @ : screenings@dartmouthfilms.com)
Films transit (21, Place Epernay, Lorraine, Québec J6Z 4K9, CANADA, @ : info@filmstransit.com)
Sparkwater India production (12 Gunbow Street, Fort,, Mumbai 400001, INDE, @ : office@sparkwater.com)

Le récit du combat mené entre 1996 et 2003, en pleine explosion du sida, pour l’accès aux génériques dans les pays en développement, incapables de payer le prix des antirétroviraux brevetés. Un accès que refusaient, au nom du respect de leur propriété intellectuelle, les laboratoires pharmaceutiques occidentaux. Ils venaient pourtant de révolutionner le traitement du VIH en permettant enfin aux patients de vivre avec la maladie, au lieu d’y succomber rapidement.

Les images, tournées en Ouganda, en Afrique du Sud, en Inde, mais aussi aux Etats-Unis, suivent le récit de quelques survivants et des acteurs clés de cette lutte : militants - principalement africains -, ONG, soignants, personnalités politiques, journalistes… Sans oublier deux industriels : le patron du laboratoire allemand Biogenerics et le fabrican indien de médicaments génériques Cipla, présenté en héros. C’est lui qui fera basculer le combat en étant capable de proposer un « prix magique » pour ces génériques : 350 dollars par an par patient, contre 15 000 dollars dans les pays développés.

Le documentaire rappelle les familles décimées en Afrique. Les 10 millions de décès liés au sida entre 1996 et 2003. Il dénonce le discours des big pharmas, des pays occidentaux et des grandes organisations internationales, convaincus que les plus pauvres ne sauraient prendre leur traitement correctement ou que des génériques entraîneraient forcément de la contrefaçon, voire un refus des patients des pays riches à payer à leur tour plein pot.

(www.usinenouvelle.com)

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :