Deported

Un film de Chantal Regnault, Rachèle Magloire

 2012  Haïti  Documentaire  72 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (anglais, français, haïtien)

 Scénario : Chantal Regnault, Rachèle Magloire  Musique : Richard Barbot, JayBee, Lord Duice  Image : Rachèle Magloire  Montage : Rachèle Magloire

Producteurs :
Velvet film (36 rue d’Enghien, 75010 Paris, Tél: 09 51 97 43 30, Fax: 09 56 97 43 30, @ : contact@velvet-film.com)
Productions Fanal (38 rue Narcisse Nérette, Pétion-Ville, HAÏTI, @ : magloirer@yahoo.fr)
Distributeur :
Collectif 2004 images Haïti (41, rue de Belleville, 75019 Paris, Tél : 01 82 09 94 89, @ : info@collectif2004images.org)

À travers une série de portraits, le film donne la parole à des « déportés », ces délinquants des États-Unis ou du Canada (condamnés pour des peines plus ou moins graves), expulsés vers leur pays dʼorigine, Haïti, à la fin de leur peine de prison en Amérique du Nord. De retour à Port-au-Prince quʼils ont quitté enfant, une nouvelle vie commence pour ces « américains » abandonnés dans un environnement qui leur est non seulement complètement inconnu, mais totalement hostile. Les petits états des Caraïbes subissent fortement le poids de cette réimmigration

forcée dʼune population inadaptée à ce retour. Leur famille est loin, ils ne maitrisent pas le créole, et manquent de moyens pour gérer une quelconque intégration. Le film est construit autour dʼallers-retours entre Haïti, où se trouvent ces « déportés », suivis pendant trois années avant le tremblement de terre, et

lʼAmérique du Nord où leurs familles nʼayant pas idée de la nouvelle vie de leur proche, sont partagées entre inquiétudes, reproches et regrets. Après un moratoire dʼun an suite au tremblement de terre meurtrier du 12 janvier 2010, les déportations ont repris en janvier 2011.

(source : Festival de cinéma de Douarnenez)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :
Film en lien :