On vient pour la visite

Un film de Lucie Tourette

 2012  France  Documentaire  58 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Montage : Quentin Papapietro

Producteurs :
ASPLAN (Lucie Tourette)
Vezfilm Limited (Francesco Ragazzi, Suite 11220, 2nd Floor, 145-157 St John Street, London, EC1V 4PY, ROYAUME-UNI, @ : francesco@vezfilm.org)

À Paris, en 2009, plus de 6 000 sans-papiers en grève demandent leur régularisation. En situation irrégulière, Mohamed, Diallo, Hamet travaillent pourtant légalement depuis des années dans la restauration, le nettoyage ou le bâtiment. Ils investissent toute leur énergie dans cette bataille : une fois leur clandestinité révélée au grand jour, impossible de revenir en arrière.

Leurs patrons se retrouvent au centre du conflit : la loi demande leur accord préalable pour toute régularisation. Mais les sans-papiers doivent trouver les moyens de leur arracher cet accord : leurs employeurs savent que les sans-papiers n’accepteront plus les mêmes conditions de travail une fois régularisés. Des patrons d’agences d’intérim le disent sans rire en ouverture du film : ils manquent de personnel « prêt à faire n’importe quoi.»

Au fil des occupations d’entreprises aussi bon enfant que risquées, les sans-papiers prennent confiance dans leur lutte. En tant que sans-papiers, ils risquent à tout moment l’arrestation, mais en tant que travailleurs, ils ont le droit de faire grève et d’occuper leur lieu de travail. Aidés par des syndicalistes, ils apprennent au fil des semaines à négocier avec des patrons retors et à obtenir d’eux ce qui semblait hors de portée quelques temps auparavant.

Pour la première fois, une caméra a pu filmer sans restrictions tout le quotidien de cette grève pendant plusieurs mois. Réunions de grévistes, négociations avec les employeurs, discussions avec la police :On vient pour la visite suit au plus près le désemparement, le courage, les conflits et la camaraderie des sans-papiers, qui apprennent la grève en la faisant.

(source : Dossier de presse du film)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Film en lien :