Lucie Tourette

Au cours de ses études d’arts plastiques, elle se spécialise dans l’étude de la photographie, en réalisant notamment un mémoire sur le portrait posthume. Son intérêt pour la capacité de la photographie de reportage à rendre compte des phénomènes sociaux la pousse à s’orienter vers le journalisme. Elle entre à l’IUT de journalisme de Tours et obtient son diplôme en 2003. Depuis, elle est journaliste à Bayard Presse, où elle écrit pour la presse jeunesse et environnementale.

Elle entame en 2008 des travaux d’enquête sur les grèves de travailleurs sans papiers en compagnie de quatre sociologues : Pierre Barron, Anne Bory, Sébastien Chauvin et Nicolas Jounin. Ils publient plusieurs articles et, en 2011, un livre : On bosse ici, on reste ici ! La grève des sans-papiers.

C’est au cours du travail d’enquête mené pour la réalisation du livre que Lucie Tourette commence à filmer la grève des intérimaires et que le projet de faire un film sur cet aspect original du mouvement voit le jour.

Films dans la base

On vient pour la visite

Des sans-papiers gagnent leur régularisation : une grève inédite filmée de l’intérieur. En situation irrégulière, Mohamed, Diallo, Hamet travaillent depuis des années dans la restauration, le nettoyage ou le bâtiment. En 2009, ils se mettent en grève pour obtenir leur régularisation. Ils investissent toute leur énergie dans cette bataille : une fois leur clandestinité révélée au grand jour, impossible de revenir en arrière.