Let Each One Go Where He May

Un film de Ben Russell

 2009  États-Unis  Documentaire  135 mn  Couleur  16 mm, Dvd  Mode de production : Cinéma

 Image : Chris Fawcett  Son : Brigid Mccaffrey  Montage : Ben Russell

Producteur :
Distributeur :
Documentaire sur grand écran (52 avenue de Flandres, 75019 Paris, Tél : 01 40 38 04 00, Fax : 01 40 38 04 75, @ : hmasson@documentairesurgrandecran.fr)

Réalisé au Suriname, le film déconstruit les codes du cinéma ethnographique traditionnel en optant pour le mystère et en faisant la part belle aux éléments naturels plutôt qu’à l’analyse et au commentaire. En suivant le voyage de deux frères non identifiés, il use d’une structure narrative linéaire mais peu conventionnelle pour susciter la remémoration de faits historiques.

Le cinéaste Ben RUSSELL, basé à Chicago, réalise un premier long-métrage étourdissant, un road-movie épique inspiré par le documentaire ethnographique, pour imprégner ses images d’un parfum de mystère et d’enchantement. Tourné au Surinam (au Nord Est de l’Amérique du Sud) et se composant de 13 séquences, le film suit deux frères non identifiés alors qu’ils voyagent de la capitale Paramaribo vers les villages dans les forêts tropicales des Maroons, descendants d’esclaves africains qui se révoltèrent contre les Danois il y a 300 ans. Sur les pas de leurs ancêtres, dans la direction opposée que celle prise par les villageois aujourd’hui afin de poursuivre le cheminement mondial vers la ville, Let Each One Go Where He May montre une course à l’envers à travers la congestion urbaine, les mines d’or illégales, les communautés Maroon, et les cérémonies de transe et capture un lieu où convergent l’histoire, le supernaturel, et la modernité.

Amy Beste, Conversations at the Edge / Gene Siskel Film Center

(source : Documentaire sur grand écran)

Le film dans la base

Chemin d’accès :