Dégage

Un film de Mohamed Zran

 2012  Tunisie  Documentaire  96 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Mohamed Zran  Musique : Amine Bouhafa  Image : Mohamed Zran  Son : Hechmi Joulak  Montage : Béchir Béjaoui et Nadia Ben Rachid

Producteurs :
Sangho films (16, rue du Fort, 1006 Tunis, TUNISIE, Mohamed Zran, @ : zran66(@)yahoo.fr)
Quinta Distributions (16 avenue Hoche, 75008 Paris, Tél : 01 40 76 04 54, Fax : 01 40 76 04 55, @ : programmation@quintacom.com)

Le 17 décembre fut le jour de l’immolation par le feu de Mohamed Bouazizi devant le siège du Gouvernorat de Sidi Bouzid, épicentre de cette Tunisie profonde.

Cette flamme de la jeunesse et de l’idéal gagna les pays arabes et les dictatures, forteresses imprenables jusqu’alors, se mirent à s’écrouler l’une après l’autre, telles un château de cartes.

Puis, un peu partout dans le monde arabe, très vite, les islamistes vont s’emparer de la révolution des jeunes et des prolétaires et vont la confisquer à ceux qui l’ont inventée et réalisée dans les rues, dans les lieux publics et jusque sur les toits.

Aujourd’hui, les hommes de cultures, les intellectuels et les journalistes sont poursuivis, les libertés individuelles, les rêves et les espoirs de toute une génération sont menacés.

Dégage montre le génie de gens simples qui accomplirent la première révolution du monde arabe.

Au sujet de ce film événement, Mohamed Zran déclara : « Ce long-métrage résume l’itinéraire de toutes les phases de la révolution de la dignité et de la liberté. Il s’agit, à mes yeux, d’une réhabilitation pour le peuple tunisien qui a milité et tenté avec des moyens simples et modestes de lutter contre la pauvreté et la marginalisation. Je l’ai voulu un hommage aux enfants de Sidi Bouzid, Kasserine, Thala, Regueb et biens d’autres régions tunisiennes démunies, depuis lesquelles s’est déclenchée la première flamme du printemps arabe ».

(source : Maghreb des films)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :