Burkina Faso : les gens veulent manger mais ils n’ont pas l’argent

Un film de Philippe Revelli

 2012  France  web-documentaire  9 mn  Noir & Blanc

 Scénario : Philippe Revelli  Musique : Truth vibartions, chants traditionnels  Image : Philippe Revelli  Son : Thimothée Crépin  Montage : Philippe Revelli

Producteur :
CCFD Terre solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement) (4 rue Jean Lantier, 75001 Paris, Tél : 01 44 82 80 00, Fax : 01 44 82 81 43)

Depuis les émeutes qui ont accompagné les manifestations contre la vie chère, en 2008, le Burkina Faso a connu des hauts et (surtout) des bas, mais se nourrir demeure un problème quotidien, et le pays continue d’importer 70% du riz qu’il consomme, alors que 90% de sa population active travaille dans l’agriculture…

L’agriculture a été au centre des préoccupations des différents régimes politiques du Burkina Faso, ce pays sahélien enclavé qui vit essentiellement de l’agriculture, pratiquée par 86 % de sa population active. Après 50 ans d’indépendance, les politiques et réformes mises en œuvre n’ont pas produit tous les effets escomptés. Certes, elles ont buté sur des obstacles comme la démographie galopante, les aléas climatiques ainsi que l’analphabétisme du monde rural. Mais la plus grande difficulté a été, pendant des années, l’absence d’une vision claire. Aujourd’hui, les paysans du Burkina veulent une véritable politique agricole… (dossier publié par Défis Sud)

Pour entraîner les producteurs de coton burkinabè à se tourner vers le Coton Bt de Monsanto, on vantait, sans nuances, les mérites de son coton OGM. À tel point que beaucoup de producteurs s’attendaient à une plante miracle. Aujourd’hui, ils déchantent… (article de Maurice Oudet / Sedelan)

(source : CCFD terre solidaire)

Pour découvrir ce film

Vidéo :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :