Double peine : les exclus de la loi

Un film de Valérie Casalta

 2000  France  Documentaire  57 min  Couleur

 Scénario : Valérie Casalta

Producteurs :
Distributeur :
Callysta productions (56, rue des Prairies, 75020 Paris., Tél. : 01 40 33 61 55, callysta(@)wanadoo.fr)

Que faut-il faire pour obtenir le droit de vivre chez soi, dans le pays où l’on a passé toute son enfance et noué toutes ses attaches ? Amar est un ex-délinquant de nationalité algérienne. Il y a quelques années, à sa sortie de prison, il a été frappé de mesure d’éloignement. Pourtant il est né à Saint-Étienne : « Moi, qu’est-ce que vous voulez que j’aille faire en Algérie ? Ils me jettent, je reviens !… J’ai appris le premier mot arabe à l’âge de 20 ans ! » Expulsé, il est revenu clandestinement et n’a obtenu d’être assigné à résidence qu’au terme d’une grève de la faim de 51 jours. Mais Amar reste expulsable à tout moment. En France, la loi permet aux juges et aux autorités administratives (préfectures, ministère de l’Intérieur…) de punir deux fois (prison plus expulsion) l’étranger qui a enfreint la loi sous prétexte de « préserver l’ordre public ». Il est interdit de territoire et donc « exclu de la loi ». Qu’elle soit exécutée ou non, la double peine touche chaque année plusieurs milliers de personnes. À Lyon, Paris et Marseille, au travers de témoignages ponctués d’analyses de professionnels (militants associatifs, avocats, juges, chargée de l’immigration au ministère de l’Intérieur…) justifiant ou dénonçant cette politique, le film s’attache à démonter les mécanismes des mesures d’éloignement et à en traduire les conséquences sur les expulsés mais aussi sur leurs familles.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Films en lien :