Lion, sa cage et ses ailes

Un film de Armand Gatti

 1976  France  Documentaire  12 à 60 min  Noir & Blanc  Béta SP  Mode de production : Cinéma

 Image : Hélène Châtelain, Stéphane Gatti  Son : Francis Brabant, Jacky Sappart.  Montage : Hélène Chatelain

Producteur :
Parole errante (La) (9, rue François Debergue, 93100 Montreuil, Tél : 01 48 70 00 76)
Distributeurs :
Parole errante (La) (9, rue François Debergue, 93100 Montreuil, Tél : 01 48 70 00 76)
Images de la culture (CNC) (11 rue Galilée, 75116 Paris, Tél : 01 44 34 37 68, @ : alain.sartelet@cnc.fr)

Série de 8 films, réalisée avec les travailleurs migrants du pays de Montbéliard, à l’époque seconde ville ouvrière de France et lieu d’implantation des usines Peugeot où des milliers de travailleurs immigrés de différentes origines sont venus pour y trouver un emploi suite aux problèmes politiques et économiques de leurs pays respectifs. C’est dans cette ville industrielle que Gatti lance le projet en placardant une affiche à l’attention des ouvriers : « Un film, le vôtre », une invitation à laquelle les ouvriers immigrés répondent avec enthousiasme.

Le premier film constitue un portrait de la ville, la « nébuleuse montbéliarde » (selon la formule de d’Armand Gatti). Les suivants sont organisés par communauté et se répondent en écho les uns aux autres, tout en racontant le quotidien de l’usine, de leur vie, leurs souvenirs. Le dernier film est l’épilogue de l’aventure Montbéliardaise.

Montbéliard : Présentation de la ville (43 min): Prologue de la série, présentation de Montbéliard, de la concentration ouvrière émigrée, de l’usine Peugeot.

Premier Mai : Film polonais(27 min): Film réalisé avec la communauté polonaise qui se refuse à participer à la lutte ouvrière. S’ils sont comme des machines le jour, le soir, ils retrouvent la musique et la danse de leur pays, ils veulent changer leur monde et non le monde.

Arakha : Film marocain (59 min) : Film réalisé avec la communauté marocaine qui souhaite, à travers ce film, lancer une revendication : la reconnaissance par les lois du travail de leurs fêtes religieuses (« Arakha », terme marocain signifiant en « En avant »).

Oncle Salvador : Film espagnol (50 min) : Film réalisé avec une famille composée de dix membres, dont l’Oncle Salvador,(Monsieur Ripolles) ancien milicien des brigades de Fer, devenu forain dans la région.

La Difficulté d’être géorgien : Film géorgien (52 min): Film réalisé avec la communauté géorgienne. La Géorgie, a connu, depuis des siècles, des massacres, des occupations et l’exil de ses habitants dont certains ont émigré à Montbéliard. Imprégnés de leur histoire, les Géorgiens organisent leur journée autour des horaires de l’Usine Peugeot et la visite au cimetière où ils s’entretiennent avec leurs morts.

La Bataille des 3 P. : Film yougoslave (43 min) : Film réalisé par la communauté yougoslave. Chaque Yougoslave (serbe, monténégrin ou slovène) est fait de 3 P : Poète, Paysan, Partisan. À Montbéliard, il affronte trois autres P : Peugeot, Pouvoir, Production. Le film suit un ouvrier qui, un jour, excédé, détruit une chaîne de voiture à l’usine Peugeot au Karaté. Il est renvoyé.

Montbéliard est un verre : Film italien (40 min) : Film réalisé par la communauté italienne, dont les ouvriers se sentent proches des idées d’Antonio Gramsci (militant marxiste, décédé en 1937). Ce film raconte la vie d’un ouvrier italien arrivé à Montbéliard qui décide de saboter la production à l’usine où il travaille. L’annonce d’une prime arrête son projet, mais il se sent résigné.

La Dernière émigration (11 min) : Épilogue de la série. Comment les ouvriers émigrés trouvent leur place à Montbéliard, au travail…

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Projeté dans le festival :