Bête lumineuse (La)

Un film de Pierre Perreault

 1982  Canada  Documentaire  124 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

Producteur :
Distributeurs :
Documentaire sur grand écran (52 avenue de Flandres, 75019 Paris, Tél : 01 40 38 04 00, Fax : 01 40 38 04 75, @ : hmasson@documentairesurgrandecran.fr)
Office national du film du Canada (Mme Mireille Potvin, 3155, chemin de la Côte-de-Liesse, Montréal (Québec), H4N 2N4, Tél : 514-283-9450, Mail : m.potvin@nfb.ca)

Dans un « campe » de bois rond des environs de Maniwaki, au Québec, des citadins frais habillés en chasseurs opèrent le grand retour à la nature. Enfin, c’est l’heure de la chasse à l’orignal ! C’est aussi l’occasion d’intenses retrouvailles entre amis qui s’étaient perdus de vue depuis longtemps. L’émotion est visible. Mais elle ne se manifeste pas sans paradoxe… On se taquine, on « s’étrive », on se « tire la pipe » à qui mieux mieux ! Réussira-t-on à « tuer », cette année ?

Qui décrochera le trophée ? C’est l’heure suprême… La bête lumineuse, c’est l’orignal, animal mythique des forêts canadiennes. Mythique par sa pérennité, sa rareté. À tel point légendaire que tout ce qui le concerne “se légende”. Selon l’expression de Pierre Perrault lui-même. S’agit-il d’une partie de chasse ? Nous assistons en effet aux préparatifs, la mise en place des stratégies, aux longues stations des chasseurs, dans la nature ; mais le sujet de ce film admirable est ailleurs.

Il est dans la rencontre de quelques hommes, coupés de leur vie ordinaire et qui ont rendez-vous avec l’Extraordinaire. Avec un fantasme de force et de beauté et qui, dans le meilleur des cas, ne rencontreront qu’eux-mêmes. Il faut saluer l’exploit de Pierre Perrault qui déjoue les pièges du folklore, dépasse l’anecdote et nous restitue à travers quelques individus l’âme de son terroir. “J’ai pensé à la chasse, parce qu’ils l’habitent comme un sanctuaire, comme un pèlerinage au fond d’eux-mêmes… La chasse qui n’a pas, ici au Québec, le sens qu’elle peut avoir ailleurs. Fête aussi de la parole, et jeu de la vérité… […] La chasse, c’est, enfin, la chance de l’exploit dans nos vies sans exploit, routinières, monotones et généreuses… quand l’hiver s’annonce comme un règlement de comptes… […]”

Pierre Perrault

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :