Terre d’Avellaneda - À la recherche des disparus d’Argentine

Un film de Daniele Incalcaterra

 1993  France  Documentaire  90 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

 Image : Daniele Incalcaterra  Son : Patrick Genet  Montage : Claudio Martinez

Producteurs :
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
Voleur production (5 rue d’Artois, 75008 Paris, Tél : 01 42 78 53 65)
Distributeurs :
Documentaire sur grand écran (52 avenue de Flandres, 75019 Paris, Tél : 01 40 38 04 00, Fax : 01 40 38 04 75, @ : hmasson@documentairesurgrandecran.fr)
ZDF (Straße 1, D-55100 Mainz, Allemagne, Tél : 49 61 31 70-1, Mail : info@zdf.de)
Voleur production (5 rue d’Artois, 75008 Paris, Tél : 01 42 78 53 65)

En 1989, le président Carlos Menem vote une loi d’amnistie remettant en liberté les chefs militaires qui avaient été condamnés à perpétuité par le gouvernement de son prédécesseur, le démocrate Alfonsin. Alors que l’Argentine entre dans une période de silence et d’oubli, une association d’anthropologues légistes entreprend un vaste travail de recherche des victimes disparues pendant la dictature, et tente d’identifier les restes de centaines de corps exhumés de la fosse commune d’Avellaneda. Daniele Incalcaterra a rencontré Karina M’anfil, une jeune femme venue rechercher les corps de sa famille disparue en 1976, sans deuil ni sépulture.

Après la chute de la junte militaire en Argentine, le gouvernement Alfonsin avait exigé le jugement des responsables de la répression qui a fait au moins 30 000 morts (et provoqué l’exil d’un million de personnes). Enquête et réflexion sur la loi d’amnistie en Argentine.

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Incontournable dans la période :