Zéro de conduite

Un film de Jean Vigo

 1933  France  Fiction  42 mn  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma  VF

 Scénario : Jean Vigo  Musique : Maurice Jaubert  Image : Boris Kaufman  Son : Royné et Bocquet  Montage : Jean Vigo

 Distribution : Jean Dasté, Henri Storck, Louis Lefebvre, Gérard de Bedarieux, Felix Labisse

Distributeur :
Gaumont (30 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly sur Seine, @ : international@gaumont.fr)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeur :
Gaumont (25, quai Galliéni, 92150 Suresnes, Tél : 01 46 84 19 19, Fax : 01 46 04 42 31, Mail : contact@columbia-tristar-dvd.com)

Les vacances sont finies, c’est la rentrée. Dans un compartiment de chemin de fer, deux collégiens se montrent leurs trouvailles des vacances.

Au collège où ils sont pensionnaires, les punitions pleuvent, qu’elles viennent du Surveillant Général ou du pion, Pète-Sec. Dans la cour de récréation, trois élèves complotent. Très vite, le nouveau surveillant, Huguet, au visage lunaire, protège tant qu’il peut les gamins turbulents, fait le poirier sur le bureau de la salle d’études, perd sa troupe en promenade…

Le Principal s’inquiète des relations affectives qui se sont établies entre le jeune Bruel et Tabard, un garçon à l’air de fille. Mis en garde par le Principal, ce dernier se rebelle en lançant deux retentissants “merde” à l’adresse du professeur de chimie aux caresses douteuses, puis au Principal lui-même.

Après une bataille de polochons suivie d’une étrange procession onirique, au cours de laquelle Tabard, qui mène désormais la conjuration, a lu une proclamation révolutionnaire, la bande des quatre se prépare à l’action.

Lors de la fête du collège où se sont joints aux autorités du collège le curé et le préfet, ils bombardent ces dignitaires du toit de l’école, et remplacent le drapeau tricolore par celui de la piraterie et de l’anarchie.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Projeté dans le festival :