Yenta productions

http://www.yentaproduction.fr/

 38 rue Notre Dame de Nazareth  75003 Paris  Tél : 01 44 78 84 20  Fax : 01 44 78 84 21  Mail : yentaprod@gmail.com

Films dans la base

A l’école du jardin

Isabelle Langerome, 2009

Au fil des saisons, 28 élèves de la classe de 6e Développement durable mettent en pratique les connaissances écologiques enseignées par leurs professeurs de Science de la Vie et de la Terre en s’initiant au jardinage.

Petite Espagne (La)

Sophie Sensier, 2006

Il existe près du stade de France, à la Plaine Saint-Denis, près de Paris, un quartier où s’installèrent au XXe siècle, par vagues successives, des milliers d’immigrés espagnols

Alimentation générale

Chantal Briet, 2005

Pendant 4 ans, Chantal Briet a installé sa caméra à l’épicerie de la Source… À la cité de la Source à Epinay-sur-Seine, dans un centre commercial vétuste menacé de destruction, l’épicerie d’Ali reste l’unique lieu d’échange, un refuge où peuvent se retrouver les habitants du quartier.

Révolution au féminin (La)

Laurent Préyale, 2004

La révolution… nom féminin, mais au panthéon des grandes figures révolutionnaires, les femmes sont absentes. Pourtant, 4 noms sortent de cette amnésie générale : Olympe de Gouge, Louise Michel, Rosa Luxemburg et Dolorès Ibarruri.

Hommes du Labici B. (Les)

François Chilowicz, 2003

Un cargo appareille de France, pour livrer du sucre en Algérie. À son bord, 11 marins de 7 nationalités différentes, sous pavillon de complaisance… Les ennuis sont au bout du voyage…

Gymnase (Le)

Jean-Marc La Rocca, 2001

Véronique dirige une salle de sport parisienne. Entre ses professeurs qui se prennent pour les stars et ses client(e)s qui poussent parfois l’entraînement un peu trop loin, elle est fort occupée. Le gymnase n’est pas le royaume de la parole, mais le corps a son language et ses maux sont lourds de sens…

Printemps à la source

Chantal Briet, 2001

En Seine-Saint-Denis, dans la Cité de la Source, dans un centre commercial à l’abandon, il y a la petite épicerie d’Ali, dernier lieu de rencontre des habitants du quartier. Chronique d’un petit commerce de banlieue fréquenté par des personnages plein de verve et d’humour.

Silence des champs de betteraves (Le)

Ali Essafi, 1998

Suite à un acte collectif d’agression raciste contre un jeune beur, une commune rurale d’Île-de-France s’est retrouvée face à elle-même et aux raisons de son acte. Au-delà de la rancœur et du fait divers, le film propose d’accompagner les interrogations de ses habitants et de débusquer les notes d’espérance.

Jour où j’ai découvert Victor Hugo (Le)

Martine Lancelot, 1996

Sur la ligne Bamako/Dakar, dans la partie malienne, circule un « wagon-bibliothèque ». Cette opération de « lecture publique » est un projet franco-malien. Le film accompagne le quatrième voyage de ce train, à l’automne 1996. À chaque arrêt, la réalisatrice rencontre de nouveaux lecteurs : le maire, le bibliothécaire, l’ancien instituteur…

Demain la grève

François Chilowicz, Roy Lekus, 1996

En décembre 1995, la France entière est paralysée par la grève des cheminots qui ont entraîné dans leur sillage plusieurs autres services publics. C’est pour comprendre les multiples aspects de cette expérience humaine que les réalisateurs ont passé les huit derniers jours et nuits du conflit dans la banlieue de Lille.