Archipel 33 (Archipel 35)

http://www.archipel33.fr/

 52, rue Charlot  75003 PARIS  tél : 01 42 72 10 70  fax : 01 42 72 41 12  mail : archipel.info@orange.fr

Films dans la base

De chaque instant

Nicolas Philibert, 2018

Chaque année, elles sont des dizaines de milliers à se lancer dans les études qui leur permettront de devenir infirmières. Admises au sein d’un «  Institut de Formation en Soins Infirmiers  », elles vont partager leur temps entre cours théoriques, exercices pratiques et stages sur le terrain. Ce film documentaire retrace les hauts et les bas d’un apprentissage qui va les confronter très tôt, souvent très jeunes, à la fragilité humaine, à la souffrance, la maladie, et aux fêlures des âmes et des corps.

Assemblée (L’)

Mariana Otero, 2017

Le 31 mars 2016, place de la République à Paris naît le mouvement Nuit debout. Pendant plus de trois mois, des gens venus de tous horizons s’essayent avec passion à l’invention d’une nouvelle forme de démocratie. Comment parler ensemble sans parler d’une seule voix  ?

À ciel ouvert

Mariana Otero, 2013

À la frontière franco-belge, existe un lieu hors du commun qui prend en charge ces enfants psychiquement et socialement en difficulté. Jour après jour, les adultes essaient de comprendre l’énigme que représente chacun d’eux et inventent, au cas par cas, sans jamais rien leur imposer, des solutions qui les aideront à vivre apaisés. Au fil de leurs histoires, ce documentaire nous ouvre à leur vision singulière du monde.

Exercice de l’État (L’)

Pierre Schoeller, 2011

L’odyssée d’un homme d’État dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique…Tout s’enchaîne et se percute. Une urgence chasse l’autre.

Entre nos mains

Mariana Otero, 2010

Pour sauver leur emploi, des femmes décident de reprendre le pouvoir dans leur entreprise de lingerie en créant une coopérative. Au gré des épreuves et des rebondissements, elles découvrent avec bonheur et humour la force du collectif, de la solidarité et une nouvelle liberté.

Bamako

Abderrahmane Sissako, 2006

Melé est chanteuse dans un bar, son mari Chaka est sans travail, leur couple se déchire… Dans la cour de la maison qu’ils partagent avec d’autres familles, un tribunal a été installé. Des représentants de la société civile africaine ont engagé une procédure judiciaire contre la Banque mondiale et le FMI qu’ils jugent responsables du drame qui secoue l’Afrique.

Affaire Valérie (L’)

François Caillat, 2004

Qui se rappelle de Valérie, disparue dans les Alpes en 1983 ? Qu’est devenue cette jeune serveuse soupçonnée d’avoir assassiné un touriste canadien ? Le cinéaste revient sur les lieux où il avait séjourné vingt ans plus tôt. Comment disparaît-on ? Comment est-ce possible que cette jeune femme n’ait pas laissé la moindre trace ? Rien sur sa vie, aucun souvenir de son passage. A-t-elle même existé ?

Histoire d’un secret

Mariana Otero, 2003

Après 25 ans de silence, le père de la réalisatrice Mariana Otéro lui révéla, à elle et à sa soeur, les véritables circonstances du décès de leur mère, artiste-peintre.

Traders - La bourse et la vie

Éric Rochant, 2000

Les marchés dérivés sont au coeur de l’économie spéculative. Comment fonctionnent-ils ? Qui en sont les acteurs ? Éric Rochant interroge deux traders et montre la puissance d’un système dans lequel sont engloutis ceux-là même qui croient le maîtriser.

Commission de la vérité (La)

André Van In, 1999

Avant 1994, l’Afrique du Sud n’avait jamais connu la démocratie  ; il lui a donc fallu inventer son propre modèle. Ce fut la tâche du nouveau gouvernement et celle de tous les Sud-Africains.

Cette télévision est la vôtre

Mariana Otero, 1997

Le film est construit comme une «  leçon de choses  » à l’issue de laquelle le téléspectateur en sait un peu plus sur la place qui lui est dévolue au sein des programmes d’une chaîne commerciale de télévision portugaise, la SIC.

Marseille contre Marseille

Jean-Louis Comolli, 1996

Marseille, élections municipales de 1995. Cinquième episode, en forme de fable politique, d’une saga marseillaise commencée en 1989.

Convoi (Le)

Patrice Chagnard, 1995

L’odyssée de trois hommes qui acheminent de la nourriture vers l’Arménie pour l’association humanitaire «  Équilibre  ». Seuls au volant de leurs 38 tonnes, Amine, 30 ans, le chef du convoi, Papy, 62 ans, ancien chef d’entreprise, mis prématurément à la retraite, et Jérôme, 20 ans, à peine sorti d’une adolescence tumultueuse, doivent affronter les multiples difficultés que leur posent les troubles politiques, les rigueurs du climat et le mauvais état des routes.

Maison de l’éveil (La)

Henry Colomer, 1995

L’école voulue dans les années trente par le pédagogue Célestin Freinet .

Loi du collège (La)

Mariana Otero, 1994

Chaque jour de l’année scolaire 1992-1993, Mariana Otero a filmé les élèves d’un collège implanté au cœur d’une cité en banlieue parisienne

Marseille en mars

Jean-Louis Comolli, 1994

Mars 1993, Marseille, les élections législatives, quatrième film de la Série « Marseille contre Marseille » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Belep danse autour de la Terre (1990, 52’)

Jean-Louis Comolli, 1990

Le maire de Belep parle de son attachement à sa terre et à sa culture. Comment cette dernière donne sens aux danses, à la terre, à la vie sociale et aux revendications du peuple kanak qui veut faire reconnaître ses droits.

Marseille de père en fils : Coup de mistral (Partie2)

Jean-Louis Comolli, 1989

« Comme la ville égare le promeneur, explique Jean-Louis Comolli, elle fuit le regard du cinéaste qui a la naïveté de croire qu’elle s’offre à lui, qu’elle l’attend, qu’elle se fige au moment où il dit « moteur ». Deuxième film de la Série « Marseille contre Marseille » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Marseille de père en fils : Ombres sur la ville (Partie 1)

Jean-Louis Comolli, 1989

La campagne des élections municipales de 1989 à Marseille. Premier film de la Série « Marseille fait son cinéma » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Prêt, la poule et l’œuf (Le)

Claude Mouriéras, 78 mn

Une microbanque éthiopienne entreprend de prêter de l’argent aux paysannes pauvres. Ce film suit ce combat de l’utopie face à la misère, dans une fable documentaire sur l’argent pleine d’humour et d’humanité.