Trahir

Un film de Radu Mihaileanu

 1993  France, Roumanie  Fiction  103 min  Couleur  35 mm  Mode de production : Cinéma

 Musique : Temistocle Popa  Image : Laurent Dailland  Son : Dominique Warnier, Jean-Pierre Laforce  Montage : Catherine Quesemand

 Distribution : Johan Leysen, Mireille Perrier, Alexandru Repan, Razvan Vasilescu, Maia Morgenstern, Radu Beligan, Danielle Hugues…

Distributeur :
Les Films du losange (22 avenue Pierre 1er de Serbie, 75116 Paris, Tél : 01 44 43 87 10 / 01 44 43 87 15, Fax : 01 49 52 06 40, Mail : m.berthon@filmsdulosange.fr)

Bucarest, après la guerre. George Vlaicu, jeune poète et journaliste roumain est condamné à une lourde peine de prison pour avoir écrit un article dénonçant les crimes staliniens. Sur les murs de sa cellule obscure, George continue à « écrire » des poèmes, son doigt, son ongle, sa mémoire remplaçant le stylo. Jusqu’au jour où, n’ayant plus la force ni le désir de créer, le silence et l’isolement l’ayant rendu à demi fou, George tente de se suicider.

Un inspecteur de le Sécuritate, la police secrète roumaine, va le sauver. Fin psychologue, intelligent, l’inspecteur manipule le poète, lui faisant accepter un marché : il lui offre la liberté et la publication de tous ses poèmes en échange de sa collaboration. Il lui promet qu’il n’aura jamais à dénoncer qui que ce soit, la Sécuritate étant déjà au courant de tout. Il devra simplement faire des déclarations, régulièrement, confirmant les rapports des autres. En clair : devenir un otage du régime. Un de plus.

A sa sortie de prison George découvre un pays meurtri, dans lequel il n’est qu’un traître parmi les traîtres. Il consacre alors sa vie à l’écriture et, à travers ses poèmes, devient un dissident célèbre. Ses amis l’admirent et envient son courage, sans soupçonner sa tragédie.

Le film dans la base

Chemin d’accès :