Notre pain quotidien (Our daily bread)

Un film de King Vidor

 1934  États-Unis  Fiction  74 mn  Noir & Blanc  35 mm  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Elizabeth Hill  Musique : Alfred Newman  Montage : Lloyd Nosler

 Distribution : Karen Morley (Mary Sims), Tom Keene (John Sims), John Qualen (Chris), Barbara Pepper (Sally), Addison Richards  Participants : Dialogues : Joseph L. Mankiewicz

Producteur :
Distributeur :
Lobster films (13 rue Lacharrière, 75011 Paris, Tél : 01 43 38 69 69, Mail : prod@lobsterfilms.com)

Modestes locataires, John et Mary Sims sont menacés d’être expulsés s’ils ne paient pas leur loyer dans les deux jours. Chômeur depuis de longs mois, John vend sa guitare pour offrir à manger à l’oncle de sa femme qui s’est invité à dîner. Riche banquier, l’oncle Anthony propose au couple de partir en province reprendre l’exploitation d’une petite ferme hypothéquée…

Avec enthousiasme, John et Mary s’installent dans la ferme abandonnée. Mais le défrichage prend beaucoup de temps, et John se décourage. Jusqu’au jour où il rencontre Chris, un fermier de l’Est expulsé par une grande société. Ensemble, ils décident de fonder une coopérative. Les volontaires accourent et une cinquantaine d’hommes se met bientôt au travail.

Le maïs est semé… Mais l’argent manque pour faire vivre la communauté en attendant la récolte. Louie, l’un des volontaires, dont la tête est mise à prix, se rend au shérif de l’endroit et ses amis acquièrent ainsi les 500 dollars promis pour sa capture.

John connaît à nouveau le découragement car la sécheresse menace la récolte. Sur le point d’abandonner, c’est le sacrifice de Louie qui donnera le courage d’affronter l’adversité. Sous ses directives, la petite communauté creuse un canal depuis la rivière pour irriguer le champ et sauver la récolte…

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Projeté dans le festival :

Pour aller plus loin