1956, la fin du mythe stalinien

Un film de Ast Daniel et Jürgen

 2006  Allemagne  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VO, VOSTF ()

Producteur :
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)

En 1956, Khrouchtchev provoque une onde de choc en déboulonnant Staline dans son fameux “discours secret”. Ce documentaire retrace la chronologie et analyse les bouleversements de cette année charnière.

Moscou, le 25 février 1956. À la fin du vingtième congrès du parti communiste, le nouveau chef du Kremlin, Nikita Khrouchtchev, tient un discours fleuve (cinq heures) censé rester entre lui et les camarades. Il parle de Staline en des termes pour le moins inhabituels : un criminel, un fou, responsable de la mort de milliers d’innocents. En quelques heures, Khrouchtchev cloue le petit père des peuples, figure quasi divine, au pilori. Les participants sont sous le choc – le mot est faible. La terre se dérobe sous leurs pieds. Peu de temps après explose une deuxième bombe. Le New York Times publie le texte du “discours secret”. Un journaliste polonais a passé le document aux services secrets israéliens qui l’ont fait suivre à la CIA. Les dirigeants de l’Ouest choisissent de le rendre public, car ils espèrent que son impact va mettre à bas le bloc communiste dans les dix ans à venir. Entretemps, à l’Est, le discours est lu à des millions de membres du parti. Khrouchtchev met en branle la déstalinisation dans l’idée de débloquer le pays, d’y introduire le progrès, de construire un nouveau socialisme. Mais la détente menace de tourner à la débâcle. Dans les pays de l’Est, ça commence à s’agiter sous le couvercle. Le 28 juin 1956, cent mille travailleurs polonais descendent dans les rues de Poznań. Au début, ils réclament seulement du pain. Mais après vient le slogan “Les Russes dehors !”. La manifestation tourne à l’émeute. Le gouvernement l’écrase dans le sang. Fin octobre, c’est en Hongrie que le peuple se soulève. Moscou intervient brutalement. Khrouchtchev le réformateur se transforme en émule de Staline…

Cinquante ans après le discours de Khrouchtchev, ce documentaire reconstruit, à l’aide d’images d’archives et de témoignages, les événements de 1956. Pourquoi Khrouchtchev a-t-il décidé de régler son compte à Staline ? Comment le “discours secret” est-il passé à travers les mailles du filet ? Quel a été son impact ? Des Russes, des Allemands, des Polonais, des Américains – hommes politiques, agents des services secrets, prisonniers du Goulag –, se souviennent de l’année 1956, de l’onde de choc qui a bouleversé leurs vies, celles de millions d’hommes et de femmes dans le monde, et le XXe siècle lui-même.

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Incontournable dans la période :