Épicentre films

http://www.epicentrefilms.com/epicentre.htm

 55 rue de la Mare  75020 Paris  Tél : 01 43 49 03 03  Fax : 01 43 49 03 23  Mail : epicentrefilms@noos.fr

Films dans la base

Nous le peuple

Claudine Bories, Patrice Chagnard, 2019

En prison, au lycée, au travail : trois groupes de femmes, de jeunes et de prisonniers qui ne se connaissent pas communiquent par messages vidéo. Ils ont en commun le projet un peu fou d’écrire une nouvelle Constitution. Pendant près d’un an ils vont partager le bonheur et la difficulté de réfléchir ensemble.

Assemblée (L’)

Mariana Otero, 2017

Le 31 mars 2016, place de la République à Paris naît le mouvement Nuit debout. Pendant plus de trois mois, des gens venus de tous horizons s’essayent avec passion à l’invention d’une nouvelle forme de démocratie. Comment parler ensemble sans parler d’une seule voix  ?

J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd

Lætitia Carton, 2015

Laëtitia Carton a découvert le monde des sourds par l’intermédiaire de Vincent, un ami aujourd’hui disparu, qui l’avait initiée à la langue des signes. Avec lui, elle souhaitait réaliser un film pour raconter ce monde et ses habitants. Vincent parti, Laëtitia lui écrit et va à la rencontre de personnes sourdes, qui rendent compte de leur lutte quotidienne pour sortir de l’invisibilité.

Escale (L’)

Kaveh Bakhtiari, 2013

Ce documentaire nous plonge dans l’univers de la clandestinité parmi les migrants en «  escale  » en Grèce.

Dans un jardin je suis entré

Avi Mograbi, 2013

Avec son ami Ali al-Azhari, Arabe israélien qu’il connaît depuis trente ans et qui est son professeur d’arabe, le réalisateur Avi Mograbi rêve d’un Moyen-Orient où juifs et Arabes vivraient en harmonie. Les communautés ne seraient plus séparées par des frontières ethniques et religieuses. Chacun se remémore le Moyen Orient de leur enfance. Avi et Ali échangent histoires et documents familiaux. Parmi leurs découvertes, un Indicateur Gédéon, annuaire professionnel du Moyen-Orient qui mêle des noms juifs et arabes. Une époque où la cohabitation était possible.

Nouveaux chiens de garde (Les)

Gilles Balbastre, Yannick Kergoat, 2011

Les médias se proclament «  contre-pouvoir  ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations prémâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

Sur la planche

Leïla Kilani, 2011

La «  Planche  » du titre est multiple, elle est tremplin, plongeoir ou planche à requins. C’est l’histoire d’une fraternité en danger, l’histoire d’un quatuor : celle de quatre filles en course, faite d’amour, de choix, de destins fracassés. Elles sont les personnages d’un film noir sous les auspices conflictuels du rêve du mondialisme.

Monsieur contre Madame

Claudine Bories, 1999

«  Madame  » et «  Monsieur  » se sont aimés. Et puis, on ne sait comment, leur vie est devenue un enfer. Ils ont décidé de se séparer. Des médiateurs les accueillent. Avec eux, ils vont tenter de briser le mur d’incompréhension et de haine qui les sépare.

Nos traces silencieuses

Myriam Aziza, Sophie Bredier, 1998

Sophie Bredier est une jeune Coréenne de 26 ans, adoptée à l’âge de quatre ans par un couple français. Elle remonte dans son passé asiatique à partir des cicatrices de brûlures qu’elle a sur le mollet, seuls témoins de sa vie d’avant.