Brésil, Coupe du monde de football 2014 : des documentaires pour comprendre et dénoncer

À l’occasion de la Coupe du monde de football, qui s’ouvre cette semaine au Brésil, nous avons tenu à consacrer cette nouvelle sélection de films à ce pays, et au déchirement que constitue l’organisation de cet événement au détriment des priorités sociales, dans ce pays qui entretient pourtant un lien si singulier avec le football.

Le Brésil est considéré comme la nation du football. Un lien très fort unit le pays à ce sport, et plusieurs films de cette sélection le montrent. Alors, il y a sept ans, lorsque la FIFA a choisi le Brésil pour organiser la Coupe du monde 2014, un réel enthousiasme s’est emparé du pays. Puis, peu à peu, l’amertume a remplacé la joie, à tel point que récemment, un sondage montrait qu’une large majorité de brésiliens estime que la Coupe du monde, sur le plan extra-sportif, portera préjudice au pays. Depuis plusieurs mois, on assiste ainsi à des manifestations d’opposition à cette Coupe du monde.

Cette sélection propose donc également plusieurs films qui donnent la parole à ces mouvements d’opposition, et qui permettent de comprendre que l’organisation de la Coupe du Monde, qui a induit d’énormes dépenses, a tenu en dehors de la fête le peuple brésilien, en proie à de graves difficultés sociales et économiques, des problème de pénuries de logement… Par exemple, au nom de la politique de la ville, des milliers de familles ont été expulsées de chez elles…

Cette filmographie a été réalisée avec les conseils de l’association Autres Brésils, qui a pour but de faire découvrir la société brésilienne à un public francophone, grâce à la diffusion et à la traduction en français d’informations, de reportages, d’analyses, de points de vue ou de témoignages sur le Brésil en provenance d’un réseau de partenaires français et brésiliens. L’association s’appuie également sur les films documentaires, avec des projections-rencontres régulières, et l’organisation, chaque année, du festival Brésil en Mouvements.

Sur la route avec Sócrates

Niko Apel, Ludi Boeken, 2014

En 1984, Daniel Cohn-Bendit se rendait au Brésil à la rencontre de l’équipe du Corinthians, menée par son capitaine Sócrates. Vibrant au rythme de leur printemps démocratique, les joueurs de cette équipe rêvaient d’une société équitable, bien au-delà des stades. Road-movie de Daniel Cohn-Bendit en quête de ce qu’il reste des utopies de cette démocratie en 2014.

Copa para quem ?

Maryse Williquet, 2014

Des millions de supporters du monde entier s’attendent à vivre la plus grandiose des Coupes du Monde au pays du football. Mais comment le Brésil organise-t-il ce méga-événement ? Et avec quels impacts sur les Brésiliens ? Enquête dans l’une des 12 villes hôtes, Fortaleza, capitale du Céara, l’un des États les plus pauvres du Brésil…

O pai do gol

Luiz Ferraz, 2013

Le réalisateur accompagne José Silvério, animateur radio, «  père du but  », dans sa cabine de transmission, montrant à travers ce portrait la relation singulière de la société brésilienne au football.

Jogos de poder

Susanna Lira, 2013

Comment la ville de Rio de Janeiro se prépare-t-elle à accueillir la Coupe du monde et les Jeux Olympiques  ? Les investissements sont énormes mais rarement négociés avec les représentants sociaux impliqués dans la restructuration de la ville. Jogos de poder aborde la question du droit à la ville et de la lutte entre gouvernants et résidents à partir de l’exemple de Vila Autódromo.

Virou o jogo : a história de Pintadas

Marcelo Villanova Lopes Lapa, 2012

L’histoire de femmes qui ont réussi à remettre en question le machisme grâce à de nouvelles formes d’organisation à Pintadas, dans la région de Bahia. Introduisant ainsi un nouveau regard sur les relations hommes/femmes tout en jouant au football.

A caminho da Copa

Carolina Caffé, Florence Rodrigues, 2012

Ce documentaire aborde les transformations et impacts sociaux liés à la mise en place des «  mega-eventos  » comme la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques dans des villes brésiliennes comme Rio de Janeiro et São Paulo. En donnant la parole aux habitants et à des spécialistes, il ouvre le débat sur la question du droit au logement autour de ces grands événements internationaux.

Vila das Torres

Bruno Mancuso, Lúcia Pego, Marta Pego, William Duarte, 2010

Le point de vue de certains habitants de « Vila das Torres », favela du centre de Curitiba, face au méga-événement de la Coupe du monde prévu pour 2014. Quel en sera le bénéfice pour la communauté  ? Comment la favela sera-t-elle perçue par les touristes  ? Comment peuvent s’organiser les habitants pour faire partie du jeu  ?

Torcedores

Julia Salles, Simon Ducamin, 2006

En 2006, les cinéastes suivent les matchs de l’équipe du Brésil pendant la Coupe du Monde de football. La ville s’arrête. Personne ne travaille. Les sentiments, les conceptions, les passions, les analyses, les souffrances, toute une variété de relations émergent autour de ce sport. Issus de différentes couches sociales, les interviewés nous montrent la richesse des rapports au football et la place qu’il occupe dans la vie des Brésiliens.

Preto contra branco

Wagner Morales, 2004

Depuis plus de 30 ans, juste avant Noël, à Heliópolis, la plus grande favela de São Paulo, les habitants de deux quartiers voisins se retrouvent autour d’un match de football où les Noirs jouent contre les Blancs. La préparation du match avançant, la tension monte et le mythe de la démocratie raciale brésilienne est de plus en plus mis à mal.

Du côté des festivals

Brésil en Mouvements

Cinéma La Clef, Paris / octobre

http://bresilenmouvements.org/

Pour aller plus loin