Au cinéma les enfants !

Nous profitons des grandes vacances pour vous proposer une sélection de films à voir en famille.

Dans cette sélection, plusieurs films d’animation, qui permettent de traiter des sujets du plus anodin au plus dramatique avec un recul et une poésie nécessaire. Parmi les thèmes abordés dans ces films, on retrouve la question de l’identité des enfants adoptés, le questionnement sur ses racines, l’amitié et la tolérance, au delà des différences, les questions écologiques…

Cette sélection fait aussi la part belle aux fictions qui s’adressent également aux plus jeunes, grâce à une forme et une narration accessibles. Il sera question de grands contes intemporels comme Crin-Blanc, mais également d’histoires modernes transposables dans notre quotidien.

La poésie, la magie sont au rendez-vous de cette sélection, avec des films qui font rêver et réfléchir… À consommer sans modération  !

Tom le cancre

Manuel Pradal, 2015

Tom le cancre est un film d’aventures avec pour acteurs, 15 enfants de 5 ans, tourné en Ardèche, Drôme, Gard et Var.Il est le fruit d’un atelier associatif.

Jean de la Lune

Stephan Schesch, 2012

Jean de la Lune s’ennuie tout seul sur la Lune. Il décide de visiter la Terre. Un jour, il s’accroche à la queue d’une comète et atterrit chez nous. Le Président du Monde, persuadé qu’il s’agit d’un envahisseur, le pourchasse. Pour lui échapper, Jean de la Lune va devoir compter sur les enfants et ses amis…

Ernest et Célestine

Benjamin Renner, Stéphane Aubier, Vincent Patar, 2012

Une histoire d’amitié entre un ours et une souris, que tout semble opposer…

Couleur de peau : miel

Jung, Laurent Boileau, 2012

Ils sont 200.000 enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de la guerre de Corée. Né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 par une famille belge, Jung est l’un d’entre eux. Adapté du roman graphique «  Couleur de peau : Miel  », le film revient sur quelques moments clés de la vie de Jung : l’orphelinat, l’arrivée en Belgique, la vie de famille, l’adolescence difficile…

Hugo Cabret

Martin Scorsese, 2011

Paris, années 1930. La rencontre entre un jeune orphelin qui erre dans la gare Montparnasse et Georges Méliès, le premier cinéaste de fiction du monde.

Kérity, la maison des contes

Dominique Monféry, 2009

Natanaël a bientôt 7 ans, mais il ne sait toujours pas lire… Lorsque sa tante Eléonore lui lègue sa bibliothèque contenant des centaines de livres, Natanaël est très déçu  ! Pourtant, chacun de ces contes va livrer un merveilleux secret : à la nuit tombée les petits héros, la délicieuse Alice, la méchante fée Carabosse, le terrible capitaine Crochet, sortent des livres…

Trois brigands (Les)

Hayo Freitag, 2007

Trois méchants brigands passent leur temps à détrousser les voyageurs en diligence et à détruire les attelages… Leurs forfaits commis, ils accumulent leurs butins dans une caverne retirée en haut de la montagne.

Azur et Asmar

Michel Ocelot, 2006

Un conte d’animation qui nous emmène à la rencontre de deux jeunes hommes, bercés, lorsqu’ils étaient enfants, par la même femme : nourrice de l’un,maman de l’autre. Après une séparation brutale, ils sont devenus des étrangers l’un pour l’autre. pourtant, ils nourrissent ensemble le même rêve : retrouver la fée des Djinns, héroïne des histoires qu’on leur racontait, enfants…

Princes et princesses

Michel Ocelot, 1999

Un film d’animation en théâtre d’ombres (papier découpé), qui nous raconte six contes.

Petite vendeuse de soleil (La)

Djibril Diop Mambety, 1998

Depuis longtemps, la vente des journaux à la criée dans les rues de Dakar était l’apanage des garçons. Mais ce matin, cette mainmise est contestée.

Homme qui plantait des arbres (L’)

Frédéric Back, 1987

L’homme qui plantait des arbres raconte l’histoire d’Elzéard Bouffier, un berger provençal, qui reboise patiemment un coin de pays d’où la vie s’était retirée. La fascination du narrateur pour l’homme et sa mission l’amène à retourner à la montagne à plusieurs reprises.

Parade

Jacques Tati, 1974

Un cirque, en Suède. M. Loyal présente les différents numéros comiques ou musicaux. Lui-même se livre à des imitations sportives. Des peintres, qui travaillent sur des échafaudages, se mêlent aux artistes. Le public est également invité à participer. Lorsque le spectacle est fini, deux enfants descendent sur la piste…

Shadoks (Les)

Jacques Rouxel, 1968

Cette série mythique raconte les histoires des Shadoks, sortes d’oiseaux rondouillards avec de longues pattes et de petites ailes ridicules, ainsi baptisés pour la consonance anglo-saxonne du nom et en clin d’œil au capitaine Haddock, selon leur créateur.

Katia et le crocodile

Vera Simkova, jan Kucera, 1966

Katia, petite fille de huit ans, se voit confier par un garçon les étonnants animaux de sa classe qu’il doit garder pendant les vacances. Inconsciente, sa petite sœur libère l’animalerie. Une délirante course-poursuite s’ensuit alors dans tout le quartier…

Yoyo

Pierre Étaix, 1965

Un riche petit garcon s’ennuie, seul et entoure de ses domestiques, jusqu’au jour ou passe un cirque. Il reconnait dans l’ecuyere la jeune fille qu’il aime en secret.

Zazie dans le métro

Louis Malle, 1960

La découverte de Paris par une petite provinciale, qui veut absolument prendre le métro.

Ballon rouge (Le)

Albert Lamorisse, 1956

C’est l’histoire d’un petit garçon et d’un ballon magique. Dans le Paris des années 50, un petit garçon libère un ballon accroché à un réverbère. À la surprise des habitants du quartier, suscitant la convoitise des autres enfants, le ballon rouge va le suivre partout dans les rues de la capitale…

Ferme des animaux (La)

John Halas, Joy Batchelor, 1954

Les animaux d’une ferme sont opprimés par un fermier brutal et stupide lorsqu’un vieux cochon leur fait prendre conscience de leur aliénation. Ils se rebellent, chassent le fermier et créent une société égalitaire

Crin-Blanc

Albert Lamorisse, 1953

Crin-Blanc est un magnifique étalon, chef d’un troupeau de chevaux sauvages, trop fier pour se laisser dompter par les hommes. Seul Folco, un petit pêcheur, réussira à l’apprivoiser. Une profonde amitié va naître entre l’enfant et le cheval. Ensemble, ils partiront à la conquête d’une liberté que les hommes leur refusent…

Nous les gosses

Louis Daquin, 1941

Le courage et l’ingéniosité d’une classe de primaire devant la caméra de Louis Daquin. Marcel Aymé signe les dialogues de cette comédie entraînante qui porte haut les valeurs d’entraide et de solidarité

Du côté des festivals