Jerzy Skolimowski

Formé à l’École nationale de cinéma de Łódź, en compagnie en particulier de Roman Polanski, il est l’auteur du scénario de premier long métrage de celui-ci, Le Couteau dans l’eau.

Dans les années 60, le cinéma de Jerzy Skolimowski participe au renouveau du cinéma en Europe centrale et orientale, dans le sillage de la Nouvelle Vague française. À cette époque, Skolimowski participe aussi à des films comme acteur et pratique la boxe en amateur.

L’engagement physique, la dépense, l’énergie se retrouvent justement dans ses films, tant dans la mise en scène et le montage qu’à l’écran, et resteront tout au long de sa carrière un signe particulier de sa poétique. Des films comme Walkower, Le Départ montrent la jeunesse et l’adolescence comme un état où se manifeste une pulsion vitale inquiète.

En 1967, Haut les mains (Rece do góry) est interdit par la censure (il sortira finalement en 1981), Jerzy Skolimowski alors quitte la Pologne pour la Grande-Bretagne, où il réalise d’autres films importants : Deep End (1970), Travail au noir (1982), Le Bateau phare (1985). En 1991, il adapte un des romans majeurs de la littérature polonaise : Ferdydurke de Witold Gombrowicz.

Après une période de 17 ans qu’il consacre entre autres à la peinture, il tourne Quatre nuits avec Anna en 2008.

Films dans la base

Travail au noir

Quatre ouvriers polonais arrivent à Londres pour faire des travaux chez un compatriote. Nowak, étant le seul à parler anglais, devient arrogant et se fait détester par ses camarades. En apprenant le coup d’Etat de Jaruzelski, il cache à ses copains la nouvelle.

Deep end

Mike vient de sortir du collège et trouve un emploi dans un établissement de bains londonien. Susan, son homologue féminin, arrondit ses fins de mois en proposant ses charmes à la clientèle masculine. Amoureux jaloux de la jeune femme, Mike devient encombrant.