IRD audiovisuel

http://www.audiovisuel.ird.fr

 32 avenue Henri Varagnat  93143 Bondy CEDEX  Tel. 01 48 02 56 29  Fax. 01 48 02 56 52 / 01 48 47 30 88  audiovisuel@ird.fr

Films dans la base

Marta et Karina, en discrète compagnie

Philippe Crnogorac, 2015

Dans la chambre à coucher de Marta et Karina, les hommes défilent. Pas de changement d’habit, un tissu rapidement tiré sur la fenêtre, un drap jeté sur le lit : les négociations et les passes sont comme une parenthèse au sein des activités quotidiennes. C’est dans cet interstice, avant et après, que le film s’installe. Leur voix digne et précise dessine, parfois avec gravité, parfois avec humour, les contours de leur vie et de leur métier qui, entre choix et nécessité, leur permet d’accéder à une autonomie sociale et financière.

Débrouillardise (La)

Tangi Le Bigot, Anne-Laure Dalido, 2006

Ce film donne la parole aux « débrouillards », des hommes et des femmes qui occupent le terrain à Yaoundé, capitale du Cameroun.

Moi Sékou, mon exil, mon village, mon combat

Eric Mounier, 2004

Construit comme un « voyage enquête », ce documentaire nous emmène sur les pas d’un jeune Malien. Emigré en France, Sékou refuse la fatalité. Il retourne dans son pays pour tenter de trouver des solutions à la désertification, qui détruit inexorablement son village.

Enigme du caïman noir (L’)

Luc Riolon, 2004

Daniel Guiral est un passionné de chez passionné. Ce qu’il veut c’est comprendre comment des caïmans noirs peuvent survivre dans un endroit ou logiquement il n’y a rien : le marais. Il va jusqu’à construire une sorte de radeau amélioré et vivre au milieu du site le plus inhospitalier de la planète…

Ces brevets me rendent malade

Rony Brauman, Gérard Lafont, Anne-Christine Roth, 2003

En 2002 on comptait déjà 42 millions de séropositifs dont 30 millions en Afrique. Si les antirétroviraux (ARV) sont disponibles dans les pays du Nord, très rares sont les malades africains à pouvoir se les offrir. Plusieurs ONG internationales se sont élevées contre cette injustice en remettant en cause le système des brevets qui garantit aux industries pharmaceutiques de considérables profits. Sur le terrain, dans les pays où l’épidémie fait des ravages, malades, médecins et ONG se battent pour obtenir les médicaments essentiels. Le film, tout en démontant les arguments des grands laboratoires, retrace la lutte des ONG et de certains gouvernements, le Brésil tout particulièrement, pour l’accès aux médicaments vitaux.

Nioro du Sahel, une ville sous tension

Christian Lallier, 1999

L’enjeu social et politique de la mise en place du réseau d’électricité dans une ville isolée du Mali.